RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

1998-2007 décennie la plus chaude, selon les météorologues de l'ONU

La décennie 1998-2007 a été la plus chaude depuis que les températures sont enregistrées sur la planète, a annoncé à Bali l'Organisation météorologique mondiale (OMM). La seule année 2007 a donné une température moyenne supérieure de 0,41 degré Celsius à la moyenne des années 1961-1990, calculée à 14°C.

L'année 2007 a également enregistré un record négatif de superficie de la banquise dans l'Arctique avec seulement 4,28 millions de kilomètres carrés de l'océan arctique, soit 39 % de moins que la surface moyenne habituelle à cette période de l'année, a indiqué dans un rapport l'OMM, une agence des Nations unies. Depuis le début du XXe siècle, la température moyenne a augmenté de 0,74°C, mais cette hausse n'a pas été régulière : sur les cinquante dernières années, la hausse atteint presque le double que sur les cent dernières années.

L'année 2007, dont il ne reste que 18 jours à courir, est bien partie pour être la 7ème année la plus chaude jamais enregistrée, a indiqué l'OMM, précisant que cette année aura également été caractérisée par des évènements climatiques exceptionnels."Ce que nous voyons est une confirmation de la tendance au réchauffement décelée par les rapports du Giec" a commenté Michel Jarraud, le secrétaire général de l'OMM, une des deux organisations parentes du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat.

Depuis le début du 20è siècle, la température moyenne sur terre a augmenté de 0,74 degrés celsius mais cette progression s'est accélérée : "la tendance linéaire au réchauffement au cours des 5O dernières années a été de 0,13 degré celsisus par décade, soit près de deux fois plus qu'au cours des 100 dernières années", a souligné M. Jarraud.

L'OMM souligne également que les 11 années les plus chaudes jamais enregistrées figurent parmi les 13 dernières années, janvier 2007 ayant été le mois de janvier le plus chaud.Plusieurs régions de l'Europe ont connu leur printemps le plus chaud, des vagues de chaleur extrême ont touché le sud-est de l'Europe en juin et juillet et de fortes sécheresses ont sévi dans l'ouest des Etats-Unis et en Australie, note le rapport.

La Grande-Bretagne a de son côté battu des records de pluviosité datant de 1766 en mai et juin.2007 aura également été marquée par de nombreux cyclones, Sidr en novembre au Bangladesh, Gonu en juin en Oman, rappelle le document. Enfin, la fonte de la glace d'été au Nord du Canada a permis la navigation autour du globe par le passage du Nord-Ouest, traditionnellement bloqué par la banquise.

AFP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top