RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

150 millions de citadins menacés par les inondations en 2070

Les risques d'inondations menaceront quelque 150 millions d'habitants des grandes villes côtières dans les années 2070, contre 40 millions aujourd'hui, prévoit l'OCDE qui ce risque aux changements climatiques, à l'accroissement de la population et au développement urbain.

La valeur totale des biens et des infrastructures qui seront menacés devrait atteindre 35.000 milliards de dollars, soit 9 % du PIB mondial, selon les estimations de l'OCDE. Ce rapport, qui constitue le premier volet d'une étude sur les zones inondables mondiales, se penche sur la vulnérabilité de 130 villes face à une inondation de grande ampleur.

Miami est actuellement la ville où la valeur des infrastructures menacées par les intempéries est la plus élevée - 400 milliards de dollars aujourd'hui. Elle devrait le rester puisque l'OCDE estime la menace à 3.500 milliards en 2070 pour la ville de Floride. Mais du fait du rapide développement économique de l'Asie, Guangzhou (Canton) sera la deuxième ville de ce classement en 2070, suivie de New York, Kolkata (Calcutta), Shanghai, Mumbai (Bombay), Tianjin, Tokyo, Hong Kong et Bangkok.

"Ce rapport souligne l'urgence de mesures destinées à lutter contre le réchauffement climatique et à adapter les villes en connaissance des risques", a déclaré Jan Corfee-Morlot, conseiller de l'OCDE sur le changement climatique.

Des politiques de lutte contre le réchauffement permettront aux villes exposées d'avoir plus de temps pour se préparer aux risques croissants d'inondations, a-t-il ajouté. Le rapport indique que les projets de protection urbaine contre les inondations, digues et barrières fluviales, nécessitent généralement jusqu'à une trentaine d'années pour être mis en place.

OCDE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top