RTFlash

Matière

139 pays utiliseront principalement les énergies renouvelables en 2050…

Selon une étude menée par des chercheurs l’Université de Stanford, 139 pays utiliseront uniquement de l’énergie renouvelable en 2050. En produisant leur électricité à partir de l’eau, du soleil ou de l’air, ces pays devraient créer 24 millions d’emplois et permettre une diminution considérable de mortalité liée à la pollution de l'air.

Les scientifiques estiment qu’en 2030, la plupart des pays seront capables d’utiliser quatre-vingts pour cent d’énergies renouvelables. Il est ainsi fortement probable de passer à cent pour cent d’utilisation d’énergie verte en 2050. Grâce à cela, le climat planétaire évitera une hausse d’un et demi degré Celsius de température.

Bien que ce pari paraisse ambitieux, les chercheurs affirment dans la revue Joule que sa réalisation est tout à fait possible. Ces scientifiques ont imaginé l’utilisation de l’électricité dans la majorité des secteurs comme dans la pêche, l’agriculture, l’industrie ou encore dans le secteur des transports.

Au cours de leurs études, les scientifiques ont exclu le nucléaire ainsi que les biocarburants dans leur prévision pour 2050 en raison de leur coût mais aussi de leurs impacts jugés négatifs sur l’environnement. Seules les énergies de l’air, de l’eau et du soleil ont été retenues pour atténuer les impacts déjà importants de l’activité humaine sur la nature.

Si l’on tient compte du contexte actuel et que l’on ne change rien à l’utilisation actuelle de l’énergie, le besoin en énergie étant de 12.105 TW en 2012 passerait à 20.000 en 2050. Par contre, si l’on utilisait l’énergie renouvelable, les besoin finaux des utilisateurs pourraient se stabiliser à 11.840 TW.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Stanford

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le CO2, sous le soleil exactement !

    Le CO2, sous le soleil exactement !

    La découverte de nouveaux catalyseurs capables de transformer à moindre coût un déchet en produit à valeur ajoutée dans le domaine de l’énergie et de la chimie verte est un enjeu majeur pour une ...

  • Transition énergétique : réduire la taille des logements est incontournable

    Transition énergétique : réduire la taille des logements est incontournable

    En Suisse, des chercheurs de l’EPFL ont réalisé une étude montrant qu’il va falloir réduire la taille des logements d’ici 2050, pour parvenir à mieux maîtriser la consommation d’énergie liée au ...

  • Une anode à catalyseur bio-inspiré

    Une anode à catalyseur bio-inspiré

    La production d'électricité à partir d'hydrogène ne prendra son essor que si le platine utilisé pour dissocier la molécule H2 à l'anode d'une pile à combustible peut être remplacé par un métal moins ...

Recommander cet article :

back-to-top