RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

100 millions de planètes pourraient abriter la vie dans notre galaxie !

Selon une estimation réalisée par une équipe internationale d'astronomes, il y aurait environ 100 millions de planètes dans notre galaxie susceptibles d'abriter des formes de vie complexes, c'est-à-dire des formes de vie plus complexes et plus évoluées que les micro-organismes que nous connaissons sur Terre (bactéries, amibes...). Pour parvenir à cette estimation, les scientifiques ont travaillé sur un échantillon de l'ordre d'un millier de planètes et de lunes extrasolaires, puis ont extrapolé les résultats à l'ensemble de la galaxie.

Pour chaque planète, les astronomes ont évalué à l'aide d'un programme informatique une série de paramètres comme la densité, la température, l'état (solide, liquide ou gazeux), la chimie, la distance de l'étoile ou encore l'âge. Puis, en combinant l'ensemble de ces paramètres, ils ont attribué à chaque planète une valeur spécifique baptisée Index de Complexité Biologique.

Résultat : 1,7 % des planètes de l'échantillon possèdent un Index de Complexité Biologique supérieur à celui de Europe, cette lune de Jupiter dont il est probable qu'elle abrite un gigantesque océan souterrain, et dont les exobiologistes font depuis longtemps l'hypothèse qu'elle pourrait abriter des formes de vie. Enfin, en appliquant ce ratio à l'ensemble de la Voie Lactée, les auteurs de l'étude sont parvenus à la conclusion qu'environ 100 millions de planètes et de lunes présentes dans la Voie Lactée auraient un Index de Complexité Biologique supérieur à celui de la lune Europe, suggérant qu'elles auraient les moyens d'abriter des formes de vie complexes.

L'étude précise que ces travaux n'ont pas pour objectif d'évaluer si des formes de vie extraterrestre existent dans la Voie Lactée, mais simplement d'évaluer le nombre de planètes dont les caractéristiques pourraient leur permettre d'abriter la vie.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MDPI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • J.T.

    8/07/2014

    Ne ferions nous pas mieux avec the big data d'évaluer toutes nos dérives terrestres en continu pour les analyser de manière impartiale (non liées à aucun pouvoir en place), les juguler, au lieu de feindre de découvrir l'Univers avec ses infinités de capacités d'incarnation et d'apprentissages ?

    Grâce à cela de ne pas perdre cette qualification enviable de planète VIVANTE (suffisamment chauffée par son soleil..., et pas à grelotter autour d'une naine rouge comme les révélèrent les ummites de la constellation Virgo..., à 14,5 années lumière de nous, au climat proche de celui de l'Islande..., gla gla !).

    Se mentir en tous les domaines (rendus cachottiers, batailleurs, étriqués aveugles et sourds), ceux démographiques (com... pour se mettre de soutien-gorge sous la peau..., afin de manipuler l'autre sexe au lieu de se donner une vraie santé qui tienne...!), ceux sociologiques, éthiques, écologiques, techniques ne peut qu'aggraver le mal-être humain, paupériser les peuples, perdre de vue le concept d'une gestion planétaire précise, juste, durable. Très éloignés une fois de plus de l'évolution d'une civilisation accomplie, épanouie, alors que nous en avons tous les moyens de suivis et corrections dès à présent.

    L'impasse des décisions politiques tournées vers des promesses creuses, de prétendus avantages sectaires passés ne fonctionne plus.

    Chacun doit se responsabiliser et observer ce monde dès le plus jeune âge, de vouloir apprendre au lieu de jouer aux TOC du sexe (ou autre, comme de l'argent mis en banque en trop), cru sans lumière intérieure (alors qu'elle guérit électromagnétiquement nos neurones crus égarés)...!
    - http://www.youtube.com/watch?v=DyPrbX1A9N0

  • JPh.

    1/05/2015

    Propos hors-sujet et incohérents pour l'essentiel. A ce degré on peut parler de "troll".
    Les révélations des "ummites de la constellation Virgo" à "14,5 années lumière de nous", c'était de juste de l'humour... ou pathologique ?

  • Syned

    13/09/2014

    Il faudra attendre que nous ayons les moyens de recenser les planètes telluriques autour de notre étoile pour avoir des estimations plus précises, car pour le moment ce sont essentiellement des géantes gazeuses qui sont détectées.
    L'idée d'un satellite habite comme Pandora (voir le film "Avatar") me plait bien...
    Au vu des progrès de ces 2 dernières décennies, Cela ne saura tarder !

  • JPh.

    1/05/2015

    Un satellite comme Pandora "qui ne saurait tarder vu les progrès de ces 2 dernières décennies" ?? Mais on n'est même pas encore fichu d'avoir la moindre base sur la Lune ! Et il n'y a plus que la fusée Soyouz (quand elle marche) pour expédier un matériel à peine suffisant pour une poignée d'humain... Alors réaliser un objet de grande taille, ce n'est pas demain la veille. Cela demanderait des quantités d'énergie et de matière gigantesques, pour pas grand chose : à quoi bon vivre dans un truc pareil, sans nature, sans ciel ni terre ni mer, et environné par les plus grands dangers notamment des radiations mortelles. Il faut avoir un goût immodéré pour l'incarcération... Sans parler des problèmes sur le corps liés à l'apesanteur.

  • J.T.

    19/10/2016

    Non, les ummites nous auraient longuement visités (donnant en échange des informations sur leur monde très avancé -www.ummo-sciences.org), et d'ailleurs, il semble qu'il y aurait foule de mondes voulant nous contacter depuis :
    - http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/seti-institute-seti-t...

  • J.T.

    19/10/2016

    Arrêtons de jouer les arrogants et prétentieux "exceptionnels" en cet univers ! Nous sommes très loin de l'être, tout au contraire, peut-être un monde débutant et insignifiant parmi des milliards d'autres !

  • back-to-top