RTFlash

Des taxis-robots au Japon en 2020

Le constructeur automobile japonais Nissan vient d'annoncer qu'il comptait lancer vers 2020 au Japon, année des jeux Olympiques de Tokyo, un service commercial de robot-taxi, avec son partenaire local de technologies mobiles DeNa.

Baptisé "Easy Ride", ce service à la demande de voiture électrique autonome reposera massivement sur l'utilisation de logiciels d'intelligence artificielle et devrait être lancé en 2020 au Japon, dans le cadre d'une expérimentation urbaine limitée, avant d'être progressivement étendu à tout le pays.

Nissan et DeNa vont mener en mars prochain un premier test auprès du grand public et en conditions réelles dans le quartier portuaire ultra-moderne de Minato Mirai à Yokohama, près de Tokyo, où est installé le siège mondial de Nissan, ont aussi annoncé les deux sociétés, partenaires sur ce projet de robot-taxi depuis janvier dernier.

Cette première expérimentation se veut volontairement prudente : deux voitures autonomes seront mises gratuitement à disposition des usagers dans le quartier, qui pourront les réserver via une application dédiée, précise Nissan. "Ce test doit surtout permettre d'évaluer les réactions du grand public et son degré d'intérêt et d'acceptation pour ce nouveau mode de mobilité urbaine", souligne le constructeur nippon.

Les constructeurs automobiles du monde entier, ainsi que des géants des nouvelles technologies comme Google et Apple, s'intéressent de très près aux robot-taxi et multiplient les partenariats et essais dans ce domaine, susceptible à terme de révolutionner l'industrie automobile.

En 2030, les robots-taxis pourraient représenter 40 % des bénéfices du secteur automobile, selon une récente étude du cabinet Roland Berger, prédisant un déclin parallèle de près de 30 % de la demande pour les voitures particulières.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nissan

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top