RTFlash

Matière

De nouvelles batteries Lithium-Ion incombustibles

Dans les batteries lithium-Ion actuelles, on trouve sur deux côtés opposés de la batterie l’anode, qui représente le pôle négatif, et la cathode qui représente le pôle positif. Pour séparer les deux pôles, on trouve un film plastique, tel que du polyéthylène. Or, c’est précisément ce film qui peut accélérer la combustion de la batterie. Des chercheurs de l’université américaine de Stanford ont donc eu l’idée de remplacer ce film par un autre matériau que du polyéthylène.

Plus précisément, il s’agit d’un mélange d’un autre polymère plastique, PVDF-HFP (Polyfluorure de vinylidène) combiné avec des fibres de TPP (Phosphate de triphényle). Ce dernier est un retardateur de flamme couramment utilisé et joue donc ici le rôle d’extincteur, au sein même de la batterie. Dans le cas où la batterie est en feu, la membrane se consume à environ 160 degrés. Cela relâche alors le phosphate de triphényle, qui permet alors chimiquement d’éteindre le début d’incendie. Les premiers tests de cette nouvelle batterie ont été concluants et celle-ci pourrait être commercialisée à l'horizon 2020.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Advances

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un nouveau type de batterie révolutionnaire

    Un nouveau type de batterie révolutionnaire

    Une équipe de scientifiques dirigée par le professeur John Goodenough, 94 ans, considéré comme le père des batteries Li-Ion, a développé en laboratoire une batterie solide ...

  • Une France 100 % renouvelable en 2050

    Une France 100 % renouvelable en 2050

    Selon la dernière étude de Négawat, association qui vise à promouvoir la consommation des énergies renouvelables, les opérations d’efficacité énergétique et de sobriété vont ...

  • Un radiateur qui se transforme en batterie domestique !

    Un radiateur qui se transforme en batterie domestique !

    Un bon tiers de notre consommation d'électricité pourrait être économisé en stockant l’électricité du réseau lorsqu’elle est moins coûteuse (heures creuses) dans des batteries, qui la fourniraient ...

Recommander cet article :

back-to-top