RTFlash

Neptune: le plus grand projet au monde d'étude des phénomènes sismiques

Les États-Unis et le Canada se lancent dans le projet Neptune qui, grâce à un réseau sous-marin de fibres optiques, sera le plus vaste programme de recherche au monde visant à étudier les phénomènes sismiques."Il s'agit du plus grand projet du genre dans le monde" a indiqué lundi Karen McDonald, directrice des communications du Ministère des études supérieures de la province canadienne de Colombie-Britannique (Côte ouest). "Il s'agit d'un réseau de 3.000 kilomètres de fibres optiques avec des censeurs et des caméras qui sera déployé depuis la côte de la Colombie-Britannique jusqu'à celle de l'État de l'Orégon" a-t-elle affirmé. Le coût total de Neptune s'élève à 198 millions de dollars (USD), financé à 30% par le Canada et à 70 % par les États-Unis, financement que le Congrès américain doit encore approuver. Ce dispositif viendra en fait ceinturer complètement la plaque tectonique Juan de Fuca, l'une des plus grosses au monde, afin de mieux l'étudier. Des instruments de mesures reliés à la fibre optique permettront de transmettre des données à 30 laboratoires sous-marins automatisés, informations qui seront ensuite analysées depuis la terre ferme grâce à internet. Les scientifiques espèrent ainsi être en mesure de prévoir les secousses sismiques une minute avant qu'elles ne se produisent. "Les dommages les plus importants lors des tremblements de terre se produisent en raison du feu" a expliqué Mme McDonald. "Un délai d'une minute permettrait aux distributeurs de gaz et d'électricité de réduire les risques d'incendies". A plus long terme, le projet permettra aussi de mieux comprendre les phénomènes sismiques, mais aussi de recueillir des données sur les sols marins, les migrations des bans de poissons et le réchauffement climatique. La région englobant la Colombie-Britannique, l'État de Washington et l'Oregon est considérée comme une zone sismique à haut risque. L'Université de Victoria en Colombie-Britannique et l'Université de l'État de Washington seront les maîtres d'oeuvre du projet.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/031021/202/3ghns.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un jet-stream de fer dans le noyau terrestre

    Un jet-stream de fer dans le noyau terrestre

    Le champ magnétique terrestre nous protège du bombardement nocif des rayons cosmiques. Mais ce bouclier est loin d’être immuable : sa forme évolue et son intensité varie. Pour mieux le comprendre, ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top