RTFlash

Les insectes sont-ils vraiment l'aliment du futur ?

Les insectes seront-ils une part essentielle de l'alimention humaine dans le futur ? C'est bien possible, si l'on tient compte de leur facilité d'élevage, de leur forte concentration en protéines et de leur faible empreinte carbone qui permet de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, puisque l'élevage, notamment dans ses formes industrielles, représente la principale activité humaine source de ces émissions.

Ainsi, anticipant la tendance, certaines industries agroalimentaires, accompagnées de certains chefs cuisiniers, se lancent dans la préparation de toutes sortes de plats à base d'insectes. La gamme est large : des simples vers de farine grillés et agrémentés d'épices aux biscuits, craquelins, voire muffins, où la farine issue d'insectes broyés remplace en partie la farine de blé ou d'autres céréales.

S'il est établi que ces produits apportent des protéines en bonnes quantités, couvrant l'ensemble des besoins en acides aminés de l'organisme humain, il restait à démontrer que les insectes contiennent suffisamment de minéraux essentiels.

Une étude du King's College de Londres et de l'Université Ningbo, en Chine,vient d'apporter une première réponse. Ces recherches ont comparé les apports nutritionnels de quatre espèces d'insectes avec celles du faux-filet et le résultat est étonnant ! Le grillon provençal (Gryllus bimaculatus) rivaliserait en effet avec la viande de bœuf en ce qui concerne les contenus en fer, calcium et manganèse, et présente, de même que le criquet Sphenarium purpurescens et les vers de farine (Tenebrio molitor), de bons niveaux des autres minéraux. En analysant l'assimilation des minéraux dans une culture de cellules humaines mimant le fonctionnement du système digestif, les chercheurs ont même constaté une meilleure assimilation du fer depuis la chair de grillon ou de sauterelle que de bœuf ! Cette étude confirme que les insectes pourraient, en théorie, se substituer largement à la viande dans l'alimention humaine, y compris au point de vue des minéraux.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JAFC

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Décryptage de la première plante à fleurs

    Décryptage de la première plante à fleurs

    En comparant la séquence d’ADN de plus de 35 génomes de plantes, les chercheurs de l’Inra ont reconstruit le génome ancestral de la première plante à fleurs, constitué de 15 chromosomes porteurs de ...

  • Le génome du tournesol décodé

    Le génome du tournesol décodé

    Des scientifiques de l’Inra ont achevé le séquençage du génome de la lignée de tournesol XRQ, parent d'une variété cultivée, développée par l'Inra. Pour la première fois, l’ADN du tournesol a été ...

  • L'agriculture numérique va donner un nouveau souffle au monde rural

    Edito : L'agriculture numérique va donner un nouveau souffle au monde rural

    La France reste la première puissance agricole européenne, avec 75,2 milliards d'euros de production en 2015, devant l'Italie (55,2 milliards), l'Allemagne (51,5 milliards), et l'Espagne (45,5 ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top