RTFlash

Matière

Engie a inauguré sa plate-forme Gaya à Saint-Fons

Gaya, la plate-forme de production de biométhane à partir de biomasse sèche et développée par Engie, a été inaugurée il y a quelques jours à Saint-Fons (Rhône). Cette plate-forme, qui est la première de son genre en Europe, « vise à tester la production de biométhane à partir de biomasse sèche (produits forestiers, plaquettes de bois, écorces ou encore résidus de l’industrie agroalimentaire) collectée dans un rayon de 50 à 70 kilomètres autour de Saint-Fons », explique Engie dans un communiqué. Le projet a été lancé en 2010, pour un coût total de 60 millions d’euros. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a participé à son financement à hauteur de 18,7 millions d’euros.

« Sa finalité est de permettre la production d’un gaz vert économique et écologique, dit de deuxième génération : un biométhane produit à partir de ressources 100 % renouvelables, transportable dans les réseaux actuels ou directement utilisable comme carburant », explique Engie.

Le fournisseur d’énergie ajoute que « l’ambition du projet Gaya est de développer une filière locale de production de biométhane par gazéification de la biomasse lignocellulosique (co-produits forestiers, résidus agricoles, etc.), encore non utilisée en France ».

Ce pilote, expérimental pour l’heure, pourrait inspirer le développement de futures usines de production de biométhane sur le même modèle à partir de 2020. Engie indique qu’ "il s’agit par exemple de tester les différents types de biomasse utilisés pour en analyser les coûts et améliorer les performances techniques et environnementales des technologies innovantes".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Environnement Magazine

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top