RTFlash

Les dépenses militaires mondiales en légère baisse

Selon l'Institut international des recherches sur la paix, basé à Stockholm, les dépenses militaires dans le monde se sont élevées à 1 750 milliards de dollars en 2012, accusant une légère baisse de 0,5 % par rapport à 2011, malgré une hausse des dépenses militaires russes et chinoises. L'étude précise qu'il s'agit de la première diminution depuis 1998 et qu'elle est imputable à la crise économique et financière mondiale.

La Chine est devenue le deuxième budget militaire mondial en 2012, avec une augmentation de ses dépenses de 7,8 % par rapport à 2011 , soit une rallonge budgétaire de 11,5 milliards de dollars. La Russie arrive en troisième place et a augmenté en 2012 ses dépenses militaires de 12,3 milliards de dollars, soit 16 %.

Les Etats-Unis, malgré une réduction de 6 % de leur budget militaire en 2012, restent de loin le premier budget militaire de la planète avec 682 milliards de dollars, soit plus de 2 200 dollars par Américain, contre 250 dollars en moyenne par Terrien. Toutefois, la part des Etats-Unis dans les dépenses militaires mondiales est tombée pour la première fois en 2012 en dessous de 40 % depuis l'effondrement du bloc soviétique.

"Nous assistons à un rééquilibrage des dépenses militaires entre les puissances occidentales et les pays émergeants" précise l'étude. Selon ce rapport, cette diminution globale des dépenses militaires mondiales devrait se poursuivre au cours de ces prochaines années.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

UPI

SIPRI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

  • JTE

    28/08/2016

    Il y a bien mieux à faire que du militaire, aux pires résultats à court et long terme !
    nous qui savons faire des canaux et des bateaux, faisons mieux que les japonais en Afrique !§!

    INVESTISSEMENTS CLIMATIQUES JUDICIEUX... DE CANAUX EN MASSE EN AFRIQUE…?

    Le Japon, qui veut faire des investissements de 27 milliards en Afrique dont 10 milliards en infrastructures, ferait bien, tout comme le monde entier, l’ONU…, d’étudier les choix à faire d’entrée écologiques à très long terme, en voies navigables nettement plus propres et durables à long terme que ne le sont les routes et les véhicules terrestres (une fois plus de pétrole).

    Ces voies navigables sont moins coûteuses à entretenir que les voies terrestres et les engins de transports nettement plus faciles à construire en bois renouvelable. D’autre part, mailler tout ce grand continent assez plat de canaux navigables serait d’une grande utilité pour le climat en transvasant beaucoup d’excédent d’eau des zones tropicales très arrosées, vers les plaines arides subtropicales…!§!

    L’Afrique n’est pas obligée d’adopter la folie occidentale du temps coûteux avec transports en ruineux et polluant speedé dit “juste” à temps…!

  • Poster un nouveau commentaire

    back-to-top