RTFlash

Avenir

Le Care-O-bot : un robot allemand polyvalent pour aider les personnes âgées

Le Care-O-bot, un robot développé par l'institut de Fraunhofer en Allemagne, est à ce jour le robot d'aide le plus avancé, car il ne s'occupe pas seulement des personnes âgées, ce robot peut aussi rechercher des objets que l'utilisateur réclame, comme par exemple du jus d'orange. Le robot peut aussi allumer la télé ou encore arroser les plantes. Son programme permet aussi à l'utilisateur d'être informé de l'horaire de la prise de ses médicaments. L'utilisateur de ce robot, une personne âgée par exemple, peut sélectionner une action ou un objet sur l'écran d'une tablette tactile. Imaginons que cette personne sélectionne un jus de pomme : le Care-O-Bot commence son lent périple vers son objectif : le réfrigérateur. Là, il ouvre la porte à l'aide de son bras mécanique, saisit le pack de jus de pomme, le pose sur sa tablette intégrée, referme la porte, prend un verre sur l'évier, le met à côté du jus de pomme et revient vers la dame qui l'attend, assise sur son canapé. L'interface n'impose pas le moindre apprentissage. En cas de doute lors de la sélection de la boisson, le Care-O-Bot prend une photo et l'envoie à l'utilisateur afin qu'il confirme son choix.

Care-O-Bot

Care-O-Bot

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des mémoires organiques denses et flexibles !

    Des mémoires organiques denses et flexibles !

    Des chercheurs du Laboratoire de nanochimie de l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (CNRS / Université de Strasbourg), en collaboration avec l'Université Humboldt de Berlin ...

  • Vers des moteurs moléculaires réversibles

    Vers des moteurs moléculaires réversibles

    L'utilisation des moteurs moléculaires reste limitée par le fait qu'ils ne peuvent produire leur travail que dans un seul sens. Des chercheurs de l'Institut Charles Sadron ...

  • Une puce électronique qui détecte le cancer

    Une puce électronique qui détecte le cancer

    Des chercheurs israéliens ont mis au point une puce capable de détecter dans notre haleine de minuscules molécules caractéristiques de dix-sept maladies. Pour mettre au point ce dispositif de ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top