RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Vers l'ingénierie nanométrique ultra-rapide !

On sait aujourd’hui produire des objets nanométriques en assemblant des molécules d’ADN mais les délais de réalisation de ces nano-objets (plusieurs semaines) restent bien trop longs pour envisager une production industrielle.

Des chercheurs de l’Université de Munich, dirigés par Jean-Philippe Sobczak se sont attaqués à ce problème et ont étudié les processus de nano-construction en utilisant la fluorimétrie en temps réelle et l’utilisation de bains cryogéniques. Ils ont pu montrer qu'en modélisant et en prévoyant l’organisation spatiale des acides nucléiques et de l’appariement des nucléotides, il était possible de calculer une température optimale de liaison en intégrant les différents paramètres que sont la longueur des brins d'ADN, la nature des séquences et de la topologie de la chaîne à réaliser.

Ces scientifiques ont pu prouver l'efficacité de leur méthode en parvenant à réaliser en moins d'une heure une structure en forme d’engrenage, constituée de brins d’ADN, ce qui ouvre la voie à des chaînes de production industrielle de nano-objets composés d'ADN.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top