RTFlash

Vers le composant moléculaire

Pendant que les nouvelles puces dessinées avec une finesse de trait de 0,18 microns arrivent sur le marché, les travaux des chercheurs des Bell Labs, filiale de Lucent, permettent d'espérer une précision de 0,05 microns grâce à leur technologie Scalpel qui utilise des électrons au lieu de la lumière pour graver les puces. Pour graver des circuits toujours plus fins, les industriels doivent réduire de plus en plus la longueur d'onde de la lumière utilisée en lithographie optique. En descendant à seulement 50 nanomètres, les chercheurs de Bell franchissent donc un nouveau pallier dans la miniaturisation. Mais déjà les chercheurs de Hewlett-Packard et de l'Université de Californie travaillent sur des composants de taille moléculaire, seulement 1 nanomètre, qui devraient permettre à l'électronique de préparer sa mutation dans l'ère post-silicium à partir des années 2015.

Brève rédigée par @RT Flash

New York Times : http://www.nytimes.com/library/tech/99/11/biztech/articles/01nano.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des microrobots qui pourraient guérir les fractures

    Des microrobots qui pourraient guérir les fractures

    Des chercheurs de Linköping (Suède) et de l’Université d’Okinawa (Japon) expliquent avoir créé des microrobots capables de reproduire le phénomène de durcissement des os. Ils peuvent ainsi prendre ...

  • Une nouvelle nanoparticule pour agir au cœur des cellules

    Une nouvelle nanoparticule pour agir au cœur des cellules

    Une équipe de l’Université de Genève (UNIGE) et de l’Université Ludwig-Maximilian de Munich (LMU) est parvenue à mettre au point une nanoparticule entièrement biodégradable capable de délivrer un ...

  • Les robots-majordome arrivent…

    Les robots-majordome arrivent…

    Il s'appelle "Yokobo" et a l'apparence d'un simple appareil ménager. Il est pourtant le fruit d'un très savant travail de recherche mené pendant cinq ans par les scientifiques de Carnot Télécom & ...

Recommander cet article :

back-to-top