RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le vent fait décoller les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables, qui représentent le cinquième de la production d'électricité dans le monde, sont surtout d'origine hydraulique mais décollent grâce aux éoliennes. Réalisé par l'Observatoire des énergies renouvelables (Observ'ER) à la demande d'EDF, qui produit 80% de son électricité grâce au nucléaire, un inventaire montre que l'hydraulique représente encore 93% des énergies renouvelables. L'étude, met en évidence la croissance forte des "nouvelles" énergies renouvelables (hors hydraulique), soit environ 3 % par an. L'éolien, le solaire, la biomasse (bois, etc) et la géothermie ne représentent encore que 6,3 % du total, mais la part des éoliennes a doublé en cinq ans. La croissance de l'énergie tirée du vent est en effet de plus de 22% par an en moyenne entre 1991 et 1995. Le solaire (thermique et photovoltaïque) et la biomasse croissent plus lentement (respectivement 7,8 % et 7,3 % par an) mais beaucoup plus vite que l'hydraulique (2,6 %). A titre de comparaison, la croissance du nucléaire est identique à celle de l'hydraulique: 2,6 % (en volume), celle des énergies fossiles étant de 2 %. Dans l'ensemble, l'hydraulique et le nucléaire sont au coude à coude. L'hydraulique produit 20,8 % de l'électricité et le nucléaire 19 %, selon l'étude (17 % en 1997), selon l'OCDE.) Cette étude est à resituer dans le cadre de l'Union européenne qui a décidé de faire passer la part des énergies renouvelables à 12 % du total en 2010, contre 6 % actuellement.

(AFP/5/02:99) http://www.actualinfo.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top