RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

USA : la géothermie profonde pourrait fournir 10 % de la puissance électrique en 2050

Décidément, la géothermie est à l'honneur aux Etats-Unis. Après un récent rapport du MIT sur l'avenir de la géothermie, un groupe d'étude regroupant des scientifiques, des industriels et fonctionnaires fédéraux vient de publier un rapport sur l'avenir de la géothermie profonde aux USA, encore appelée EGS (Enhanced geothermal systems).

Selon ce rapport, un investissement public de R&D de l'ordre de 1 milliard de dollars permettrait de vaincre les obstacles technologiques qui s'opposent encore à la valorisation de cette source énergétique. Le potentiel de la géothermie profonde à l'horizon 2050 correspondrait à 100 gigawatts, soit 10 % de la puissance électrique installée actuellement aux Etats-Unis.

La géothermie profonde consiste à exploiter des formations géologiques profondes (de 3 à 10 km) comme des échangeurs de chaleur. La fracturation naturelle de la roche est développée et utilisée pour réchauffer de l'eau introduite dans des puits d'injections et dont une fraction est récupérée dans des puits d'extraction. Cette technologie est notamment exploitée dans l'installation pilote de Soultz-sous-Forêts en Alsace. (Voir notre éditorial sur la géothermie du 2 mars).

Selon cette étude américaine, le développement massif de la géothermie profonde permettrait aux Etats-Unis de réduire sa dépendance vis-à-vis des énergies fossiles. Le principal avantage de cette technologie EGS est qu'elle peut être installés sur l'ensemble du territoire des Etats-Unis et non pas seulement les "points chauds". Dans cette hypothèse, le coût du kilowattheure s'établirait entre 12,7 et 104,9 cents dans la phase de développement et entre 3,6 et 9,2 cents dans la phase de production.

Article @RT Flash

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top