RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

La station d'épuration produit de l'énergie

Le comté de Seattle (État de Washington) a lancé un audacieux projet de génération électrique : des piles à combustibles sont alimentées directement par les gaz d'une station d'épuration. L'usine d'épuration de King County s'est associée avec FuelCell Energy, dans l'objectif d'avoir un projet de démonstration opérationnel à l'automne 2002. La technologie permet aujourd'hui d'envisager une combinaison directe de la biomasse et des piles à combustibles. Selon les ingénieurs de l'usine d'épuration, un site retraitant environ 8 millions de litres d'eaux usées par jours génère suffisamment de gaz biologique riche en méthane pour alimenter une centrale à piles à combustibles de l'ordre du Mégawatt. Pour que l'affaire se fasse, encore faut-il que le carburant soit utilisable par les piles sans dépenser trop d'argent sur du pré-traitement. Mais c'est précisément l'avantage des piles directes comme celles de FCE. En l'occurrence, il s'agit d'un procédé haute température qui atteint des rendements de conversion de l'ordre de 60%. La température, qui pourrait poser problème dans des applications portables, est ici utile dans la mesure ou elle peut servir de chauffage d'appoint au process d'épuration proprement dit. Il s'agit de l'un des aspects les plus prometteurs de piles à combustibles : une architecture combinée utilisant un carburant "gratuit" et pouvant servir de générateur d'appoint, en cas de défaillance du réseau ou d'envol des prix. Un concept familier pour la Côte Ouest des Etats-Unis, ces derniers temps...

Industries&Techniques : http://www.industries-techniques.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top