RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

La sonde Dawn en orbite autour de l'astéroïde Vesta

L'engin spatial va tourner autour de l'astre pendant un an avant de se diriger vers un autre objet de la grande ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter : la planète naine Cérès.

La sonde Dawn est devenue samedi 16 juillet le premier engin spatial à entrer dans l'orbite d'un astéroïde lointain. Après un voyage de quatre ans, la sonde Dawn («Aube» en anglais) est arrivée dans la sphère d'influence gravitationnelle de Vesta, le deuxième plus gros objet de la grande ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. La sonde est ainsi située à près de 350 millions de kilomètres du Soleil, soit plus de deux fois la distance Terre-Soleil (aussi appelée unité astronomique ou UA). Elle a commencé à tourner autour de Vesta à environ 15.000 kilomètres d'altitude et se rapproche peu à peu de son objectif: une orbite basse à moins de 3000 kilomètres du sol.

Les astronomes vont ainsi pouvoir étudier à loisir cet astre qui pourrait apporter de précieux renseignements sur le processus de formation du système solaire. D'un diamètre moyen de 500 km, contre 3500 pour la Lune, Vesta est considéré comme un embryon de planète. Ces «protoplanètes» sont trop petites pour retenir une atmosphère mais assez grosses pour présenter une activité interne.

Outre l'intérêt théorique de ces études - notamment la détermination de la composition chimique de l'astéroïde, l'objectif est de collecter des renseignements en vue d'un éventuel vol habité. «Le président Obama a demandé à la Nasa d'envoyer des astronautes vers un astéroïde d'ici 2025», a souligné le directeur de la Nasa, Charles Bolden. «Dawn collecte des données essentielles à l'organisation d'une mission de ce type», a-t-il ajouté.

Après un an d'étude, un autre voyage attend la sonde qui deviendra le premier engin à orbiter autour de deux astres (la Terre exceptée) au cours d'un même périple. Grâce à son moteur ionique à accélération continue, elle se rendra en effet sur Cérès, l'astre le plus imposant de la grande ceinture. Cette «planète naine» est deux fois plus large que Vesta et pourrait avoir retenu une atmosphère ténue contenant de la vapeur d'eau. Si la présence d'océan de glace est quasi-certaine, les astrophysiciens n'excluent pas l'existence d'eau liquide à sa surface. Il faudra toutefois patienter jusqu'en 2015 pour en avoir le cœur net.

Le Figaro

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top