RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Produire de l'électricité en abondance grâce au mouvement…

Des chercheurs de l'Institut de technologie de Géorgie (USA), dirigés par Zhong Lin Wang (membre de l'Académie des Science de Pékin et titulaire du prestigieux prix chinois pour la collaboration scientifique), ont mis au point un nouveau type de générateur qui repose sur la "triboélectricité", l'électricité produite par le frottement de deux matériaux, qui permet par exemple à un ballon de se charger électriquement pour adhérer à un mur après avoir été frotté contre un pull en laine.

Pour générer cette charge électrostatique et la collecter, ces scientifiques ont utilisé un assemblage constitué de plusieurs petits disques composés de matériaux différents dont l'un, doté de rayons semblables à ceux d'une roue de vélo, entre en rotation par rapport aux autres pour produire un courant électrique qui est recueilli par des électrodes.

Dans leur laboratoire, les ingénieurs ont réussi à produire suffisamment de courant à partir de l'eau coulant d'un robinet, du souffle d'un ventilateur ou du mouvement de va-et-vient de la main, pour alimenter des ampoules électriques ou encore recharger un mobile.

Comme le souligne Zhong Lin Wang, "Notre système fonctionne pour les mouvements, réguliers ou pas, comme les mouvements du corps humain. A partir du moment où il y a une action mécanique, il peut générer de l'énergie. Notre générateur a une large gamme d'applications : détecteurs embarqués sur des véhicules, téléphones mobiles, petits équipements électroniques mais également production d'énergie à l'échelle industrielle".

En seulement deux ans, les chercheurs ont réussi à augmenter la densité de puissance de sortie de leur générateur triboélectrique (TEG) d'un facteur 100 000, atteignant une puissance de 400 kilowatts par mètre cube avec une efficacité de plus de 50 pour cent ! Ce TEG est à présent en mesure d'alimenter une batterie au lithium-ion.

Par rapport au généateur électromagnétique classique (EMG) qui produit un courant de sortie élevé, mais de basse tension, le TEG se caractérise par un courant de sortie faible, mais une tension de sortie élevée.

"Nous sommes en train de travailler pour voir comment générer de l'énergie à partir du mouvement des vagues de l'océan. En raison de son faible coût et de sa simplicité, notre technologie peut être utilisée à grande échelle, de telle manière que l'énergie qui a été gaspillée durant des siècles soit désormais mise à profit", déclare M. Wang.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NTW

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top