RTFlash

Matière

Le premier engrenage sans contact

Des chercheurs de l'Université Carlos III de Madrid ont développé un mécanisme de transmission sans contact dans le cadre d'un projet européen coordonné par le Professeur José Luis Pérez Diaz, de l'Instituto Pedro San Juan de Lastanosa.

Cet engrenage d'un nouveau type, conçu dans le cadre du projet MAGDRIVE, consiste à transmettre le mouvement entre deux axes de rotation. Mais contrairement aux engrenages "classiques" qui utilisent deux roues dentées en contact ou une roue dentée et une crémaillère, cet engrenage fonctionne pour la première fois sans contact, grâce un système de "dents magnétiques" qui stabilisent les deux axes et assurent la transmission.

Outre la prouesse technologique que représente une telle invention, ses avantages pratiques sont nombreux : ces engrenages ne nécessitent pas de lubrifiant, l'absence de contact et donc de frottement entre les deux axes ne détériore pas l'engrenage et lui assure une durée de vie plus longue, la transmission peut en outre être réalisée à travers une paroi et sans bruit. En outre, une surcharge sur l'axe de sortie ne provoque pas la rupture de l'engrenage.

Cette technologie a également été mise en œuvre dans un environnement cryogénique et les chercheurs ont démontré que le dispositif pouvait fonctionner dans le vide et à des températures pouvant atteindre -240°C, en utilisant des aimants supraconducteurs, ce qui ouvre des applications potentielles dans l'industriel spatiale.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Phys

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le MIT invente un matériau capable de prendre la forme d’un visage humain

    Le MIT invente un matériau capable de prendre la forme d’un visage humain

    Des scientifiques du MIT ont mis au point une nouvelle méthode basée sur la déformation des matières. Ils ont réussi à créer une structure plate capable de s’adapter aux changements environnementaux,...

  • Un verre flexible presque incassable…

    Un verre flexible presque incassable…

    Le verre est un matériau reconnu pour ses propriétés mécaniques et optiques, sa dureté et sa durabilité. Il a cependant un défaut : il est fragile. Pour surmonter ce défaut, une équipe de chercheurs ...

  • Vers la production de gels "non collants"

    Vers la production de gels "non collants"

    Présents partout dans notre vie quotidienne, les gels ont tous un point commun : ils sont principalement constitués de liquide mais avec un comportement proche de celui des solides. À l'échelle ...

Recommander cet article :

  • J.T.

    16/01/2015

    Quel intérêt sans démultiplication...?

    Je signale l'existence du coupleur Voith, qui est lui aussi bien plus simple, à vortex d'huile, sans contact, en plus à glissement réglable !
    D'autre par, avec le vortex annulaire d'huile, à spires inclinées de liaison, il peut faire moteur PROPRE SURNUMÉRAIRE grâce à l'exploitation astucieuse de la force centrifuge ! Et même dé-gravitation en inclinant plus les 1/2 coupelles vortex sur l'un des plateaux !

    Vive l'abandon des pête-rôles..., et en premier celui de schistes par fracturation qui pollue déjà définitivement le Dakota du nord et une grande partie des USA. Ce qui en allègement des sous-sols avec celui de fonte des glaces des pôles pourrait créer à terme bien plus grave que des micro-séismes ! Car, les eaux repoussées à l'équateur feront certainement bouger les plaques continentales encore plus qu'en d'autres cycles de déglaciation...!§!

  • back-to-top