RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Un plastique performant à base d'algues

Le Japon est pauvre en ressources fossiles et notamment en pétrole et, dans ce contexte, il recherche activement des méthodes de substitution pour la production de bioplastiques.

Une équipe de recherche regroupant Motonari Shibakami (Biomedical Research Institute of Japan's National Institute of Advanced Industrial Science and Technology ), Masatoshi Iji ( NEC) et Masahiro Hayashi (Université de Miyazaki), et travaillant dans le cadre du programme japonais de recherche pour les technologies à faible intensité carbone, a mis au point un film plastique à base de micro-algues.

Ce biomatériau est constitué de nanofibres de polysaccharide obtenues à partir de paramylon, un biopolymère présent dans la cellule d'Euglena gracilis, une micro-algue.

La technique de synthèse mise au point est très novatrice car elle procède par auto-assemblage des différents composants de la fibre, c'est-à-dire par une approche "du bas vers le haut", au lieu de l'approche habituelle "du haut vers le bas". Autre avancée majeure : ce type de synthèse est le premier auto-assemblage in vitro de nanofibre de cellulose.

Ces nanofibres possèdent de remarquables propriétés physiques, chimiques et thermiques et devraient avoir de nombreuses applications dans le domaine industriel mais aussi médical.

Article rédigé par Gaël Orbois pour RT Flash

Tech-On

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top