RTFlash

Espace

Observation directe d'une étoile dévorée par un trou noir

Deux observatoires, de l'Agence spatiale européenne et de la NASA, ont apporté mercredi les premières preuves qu'un trou noir supermassif avait frôlé une étoile et en avait avalé un morceau, la happant dans sa gigantesque force gravitationnelle. Ce phénomène d'étoiles détruites par des trous noirs, dont le nom scientifique est "rupture d'étoile par effet de marée", avait déjà été supposé, mais jamais prouvé de manière tangible, précisent la NASA et l'ESA au cours d'une annonce conjointe. C'est une puissante éruption de rayons X, l'une des plus violentes jamais détectées dans une galaxie, décelée au centre de la galaxie RX J1242-11, située à environ 700 millions d'années-lumière de la Terre, qui a attiré l'attention des astronomes des observatoires XMM-Newton (ESA) et Chandra (NASA).

Cette explosion "a été provoquée par du gaz provenant de l'étoile détruite, qui a été chauffée à plusieurs millions de degrés avant d'être avalée par le trou noir", explique l'ESA. Ce "phénomène spectaculaire", qu'on estime se produire une fois tous les 10.000 ans dans une galaxie donnée, est comparé au combat de David contre Goliath, "mais cette fois, David a perdu", selon Gunther Hasinger, de l'Institut Max Planck de Physique extraterrestre, en Allemagne. La malheureuse étoile, à peu près de la taille de notre soleil, avait dérivé près du trou noir après avoir frôlé une autre étoile. L'immense gravité du trou noir, dont la masse est estimée à 100 millions de fois celle de notre Soleil, a étiré l'étoile, une force similaire à celle de l'attraction lunaire provoquant les marées terrestres, jusqu'à la briser, en avaler à peu près 1%, et rejetant le reste dans l'espace.

AP :

http://fr.news.yahoo.com/040218/5/3njdw.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top