RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

La Nasa révèle les premières images de la face cachée de Mercure

La Nasa a révélé les premiers résultats et les premières images du survol le 14 janvier par la sonde américaine Messenger de la face jusqu'alors inconnue de Mercure, plus petite planète du système solaire. "Ce survol nous a permis de voir une partie de la planète qu'aucune sonde n'avait vue auparavant et d'obtenir (...) une mine d'informations passionnantes", a déclaré lors d'une conférence de presse Sean Solomon, de la Carnegie Institution et principal responsable scientifique de la mission. "Ce rendez-vous était quasiment parfait et nous nous réjouissons que toutes les données scientifiques et images nous aient été transmises par Messenger", a-t-il ajouté, notant que "ce n'est pas la planète que nous pensions découvrir".

Ce scientifique a qualifié Mercure de "planète très dynamique" en référence à son activité volcanique et à sa magnétosphère. Messenger (Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) s'était approchée le 14 janvier à près de 200 kilomètres de la surface de Mercure, marquant le premier survol de la planète la plus proche du soleil depuis 1975.

Mariner 10 avait été le premier engin à s'approcher de Mercure à trois reprises en 1974 et 1975 mais à chaque passage, la planète présentait la même face au Soleil. Les instruments de Messenger ont fourni une topographie des cratères et autres formations géologiques de la face cachée de Mercure unique dans le système solaire. Ils montrent que la planète a des falaises de plusieurs centaines de kilomètres de long formées par le mouvement des plaques tectoniques de la planète au début de son histoire.

Messenger a notamment découvert une formation géologique présentant des caractéristiques jamais vues ailleurs sur Mercure ou sur la Lune, que les scientifiques de la mission ont baptisée "The Spider" (l'araignée). "Cette formation géologique a un cratère près de son centre mais il est impossible de déterminer s'il est lié ou non à cette formation ou s'il s'est formé ultérieurement", a commenté James Head, un des membres de l'équipe scientifique et professeur à l'université Brown (Rhode Island, est).

AFP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top