RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

Mars : nouvelle preuve de la présence passée d'eau liquide

Alors qu'il ne fonctionne plus depuis plusieurs mois, le robot Sipirit continue de livrer des informations capitales aux scientifiques. Des chercheurs de l'université de l'Arizona (États-Unis) annoncent dans la revue Science que le célèbre rover a découvert des roches riches en carbonates grâce à l'un de leurs instruments, le Mini-TES embarqué sur l'engin. Ce qui démontre que la région du cratère Gusev où Spirit a procédé à ces prélèvements abritait dans un passé lointain de grandes quantités d'eau liquide. Et donc, peut-être, de la vie.

La présence de carbonates à la surface de Mars a déjà été signalée lors de précédentes missions. Mais pour Steve Ruff, l'un des cosignataires de l'étude, le Mini-TES de Spirit a tapé dans le mille. «Les deux grands affleurements de roches qui ont été analysés ont des concentrations en carbonates de 25 %, ce qui est de loin le taux le plus élevé jamais rencontré sur Mars!», explique-t-il. Les affleurements rocheux, baptisés Comanche et Comanche Spur sont riches en magnésium, en fer et olivine, un minéral d'origine volcanique. Selon les chercheurs, ils ont probablement été inondés par de l'eau riche en carbonates et à pH neutre provenant d'une source hydrothermale proche.

Opportunity, le second robot de la NASA, toujours opérationnel après six ans de bons et loyaux services, avait déjà décelé de nombreux indices d'altération de roches par de l'eau, dans le Meridiani Planum, une région située à l'opposé du cratère Gusev exploré par Spirit. Mais cette eau était fortement acide de sorte que les teneurs en carbonates étaient faibles. Tout comme les probabilités que la vie ait pu apparaître dans ce secteur.

LF

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top