RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

Le laser antimissile est opérationnel

Le premier essai d'interception et de destruction en vol d'un missile par un laser à haute énergie a été effectué avec succès le 6 juin 2000. Le Tactical High Energy Laser/Advanced Concept Technology Demonstrator (THEL/ACTD) constitue la première arme à énergie dirigée conçue pour des missions opérationnelles. Elle a été développée par une équipe de contractants américains et israéliens menée par TRW, dans le cadre d'un contrat passé avec le Space and Missile Defense Command de l'armée de terre américaine (SMDC) et le ministère de la défense Israélien. L'essai a eu lieu sur la base de White Sands Missile Range au Nouveau Mexique. Un missile Katyusha, d'une longueur de 3 mètres et d'un diamètre de 13 centimètres, fut détecté par THEL/ACTD depuis une distance de plusieurs kilomètres, puis suivi, engagé et détruit en l'espace de quelques secondes. « Nous venons de changer la science fiction en réalité », s'enthousiasme John Costello, Général Commandant du SMDC. Les systèmes de défense conventionnels basés sur des systèmes de missiles ne sont pas assez rapides pour permettre de contrer des attaques de missiles de courte portée. Le cahier des charges du THEL/ACTD a été écrit en large partie par Israël, qui doit protéger ses populations civiles situées à proximité de sa frontière Nord d'attaques de missiles de guérillas terroristes. TRW poursuit des activités de recherche dans le domaine des lasers depuis les années 1960, et développe une grande variété de lasers chimiques à très haute énergie pour des applications de défense antimissiles terrestres, aéroportées ou spatiales.

USA Espace :

http://www.france-science.org/usa-espace

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top