RTFlash

Matière

De l'or 18 carats ultra léger créé à base de plastique

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich ont créé une pépite d’or ultra légère de 18 carats, en utilisant une matrice de plastique à la place d’éléments en alliage métallique. Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont utilisé des fibres de protéines et un latex de polymère pour former une matrice dans laquelle ils ont intégré de minces disques de nanocristaux d’or.

Ils ont d’abord ajouté les ingrédients à l’eau et ont créé une dispersion. Puis, après avoir ajouté du sel pour transformer la dispersion en une sorte de gel, ils ont remplacé l’eau qu’elle contenait par de l’alcool. Après plusieurs autres étapes très techniques impliquant entre autres des pressions élevées et une exposition à une atmosphère de CO2, les scientifiques ont obtenu le résultat qu'ils souhaitaient.

Alors que le mélange habituel est généralement composé de trois quarts d’or et d’un quart de cuivre avec une densité d’environ 15 g/cm3, cette pépite créée par Leonie van’t Hag est composée d’un nouvel or léger d’une densité de seulement 1,7 g/cm3.

Ce sont les amateurs de montres en or et de bijoux précieux qui devront remercier l’équipe du professeur Raffaele Mezzenga, directeur du laboratoire où travaille la doctoresse en ingénierie chimique. Les objets de leur désir pourront un jour devenir beaucoup plus légers, mais sans perdre de leur éclat. Cet or presque dix fois plus léger intéresse particulièrement le secteur de la bijouterie, mais également l'industrie chimique et électronique.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Wiley

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Transformer le CO2 en graphène...

    Transformer le CO2 en graphène...

    Une équipe du Karlsruhe Institute of Technology (KIT), en Allemagne, est parvenue à convertir du dioxyde de carbone en graphène, un matériau aux propriétés électriques prometteuses mais dont la ...

  • Un matériau capable de se réparer tout seul

    Un matériau capable de se réparer tout seul

    Quand une pâle d’éolienne ou un avion subit un impact qui l’endommage, il faut changer ou réparer la pièce en rajoutant de la résine, un peu à la manière d’un patch de tissu. Si la première solution ...

  • Des polymères qui conduisent la chaleur au lieu de la piéger

    Des polymères qui conduisent la chaleur au lieu de la piéger

    Sera-t-il bientôt possible de remplacer les éléments de refroidissement des voitures et des réfrigérateurs, ou des matériaux de dissipation de la chaleur des ordinateurs et téléphones portables, par ...

Recommander cet article :

back-to-top