RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Homme

La découverte d'un crâne au Tchad relance les théories sur l'évolution des ancêtres de l'homme

Une équipe de chercheurs conduite par le paléontologue français Michel Brunet a peut-être découvert au Tchad la trace la plus ancienne d'un ancêtre de l'homme: le crâne d'une espèce inconnue qui marchait debout il y a 7 millions d'années. Le spécimen, découvert dans le centre de l'Afrique et baptisé Toumai, "espoir de vie" en goran, fait l'objet d'un article dans la revue scientifique "Nature". L'âge, l'apparence et l'emplacement du crâne remettent en cause les hypothèses sur l'évolution des premiers ancêtres de l'homme. Le fossile a été découvert il y a un an dans le désert par la Mission paléoanthropologique franco-tchadienne conduite par Michel Brunet de l'université de Poitiers et formée d'une quarantaine de membres. D'autres scientifiques quiont examiné le crâne l'ont considéré comme une découverte importante qui soulève des questions sur les origines de l'homme. "Ce n'est pas ce que nous pensions trouver", souligne Bernard Wood de l'université George Washington. "Si vous regardez l'arrière, cela ressemble à un chimpanzé, alors que le devant ressemble à un fossile humain." L'anthropologue de Harvard Dan Lieberman dresse un parallèle avec la découverte, dans les années 20, d'un crâne qui avait conforté pour la première fois la théorie de Charles Darwin, selon laquelle les traces les plus anciennes de l'évolution humaine pouvaient être trouvées en Afrique. "C'est une découverte majeure", a-t-il souligné. "Il nous faudra de nombreuses années pour en comprendre l'importance." Toumai, qui appartient à une nouvelle espèce baptisée Sahelanthropus tchadensis, a été trouvé en juillet 2001 avec des fragments de mâchoire et plusieurs dents. On estime son âge entre 6 et 7 millions d'années, et il pourrait être ainsi un million d'années plus vieux que les plus anciens fossiles hominidés trouvés à ce jour. L'an dernier, un crâne vieux de 3,5 millions d'années a été identifié au Kenya. Il semble à peu près du même âge que le spécimen hominidé le plus célèbre: Lucy. Ce squelette partiel de la taille d'un petit chimpanzé avait été trouvé en Ethiopie en 1975. Son crâne indique une phase de transition entre le singe et l'homme. "D'une certaine manière, (Toumai est une découverte) plus importante que Lucy", estime Bernard Wood. Il pousse en effet les scientifiques à reconsidérer l'histoire de l'évolution humaine de plusieurs manières. L'âge du spécimen est proche du point critique où la branche humaine s'est séparée de celle des grands singes dans l'arbre de l'évolution. Se fondant sur des indices génétiques, les scientifiques estiment que ce grand tournant s'est produit il y a cinq à sept millions d'années. La découverte de Toumai pourrait faire reculer dans le temps cette estimation. Elle remet également en cause la théorie selon laquelle les ancêtres de l'homme ont évolué à l'est de la vallée du Rift et les grands singes à l'ouest. En février 2001, le chercheur français Brigitte Senut avait décrit une nouvelle espèce d'hominidé, Orrogin tugeneniss, découverte au Kenya, qu'elle avait datée à six millions d'années. Mais certains ont émis des doutes sur cette estimation. En juillet dernier, une équipe a trouvé en Ethiopie des dents et des os datant au plus de 5,8 millions d'années.

AP : http://fr.news.yahoo.com/020710/5/2o5rh.html

Nature : http://www.nature.com/nature/ancestor/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top