RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Construction d'une centrale électrique à la biomasse

Le Royaume-Uni a commencé à construire, le 27 janvier 2006, sa plus grande centrale électrique, alimentée par de la biomasse, à Stevens Croft, près de Lockerbie en Ecosse. Elle aura une capacité de 44 MW et fournira de l'électricité à 70.000 foyers (environ 245 millions de kWh par an). Elle sera composée d'une chaudière à lit fluidisé à bulle (les particules solides sont suspendues dans l'air pour la combustion et les cendres formées redescendent dans le fond de la chaudière) et d'une turbine a vapeur.

Cette centrale est développée par les compagnies E.ON UK, Siemens Power Generation (turbine, condensateur, système électrique et automatique, ingénierie civile) et Kvaener Power (chaudière, système d'approvisionnement en biomasse et purification des fumées). Elle va coûter environ 130 millions d'euros et devrait créer 40 emplois directs et 300 autres indirects (agriculteurs, forestiers...). La biomasse utilisée sera initialement composée des résidus forestiers (sciure, branches et chutes) en provenance d'une scierie située à proximité. Au total, la centrale nécessitera 475.000 tonnes de bois par an, dont 95.000 tonnes de taillis à renouvellement rapide. Parmi la quantité totale de bois nécessaire, 220.000 tonnes devraient être fournies par les zones voisines de la centrale ; 45.000 tonnes proviendraient de saules à croissance rapide que des fermiers locaux devraient produire. La biomasse étant neutre vis-a-vis des émissions de CO2 (le CO2 est absorbé par les plantes à la même vitesse qu'il est émis), cette centrale devrait permettre d'économiser plus de 150.000 tonnes de CO2 par an. Elle serait opérationnelle en fin 2007.

BE GB

IEE-

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top