RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Cellules solaires souples : nouveau record mondial de rendement

Des chercheurs suisses de l'EMPA, la Laboratoire Fédéral d'Essai des Matériaux, ont mis au point des cellules solaires souples sur des feuilles de plastique flexible dont le taux de conversion du rayonnement solaire en électricité atteint la nouvelle valeur record de 20,4 %. Ces cellules solaires, basées sur la technologie des semi-conducteurs CIGS (diséléniure de cuivre-indium-gallium), ouvrent la voie à la production à bas prix d’électricité photovoltaïque.

Pour produire de l’électricité solaire à bon marché, les scientifiques et les ingénieurs s’efforcent depuis longtemps de développer des cellules solaires peu coûteuses qui aient à la fois un haut rendement et soient simples à produire en grande quantité.

Ces chercheurs sont parvenus à considérablement augmenter le taux de conversion du rayonnement solaire en électricité des cellules solaires à couche mince CIGS sur feuilles de plastique flexible. Depuis 1999, ces chercheurs sont passés d'un rendement de 12.8 % à 20,4 %.

Fait remarquable, le rendement de cette cellule solaire dépasse même la valeur record des cellules solaires CIGS sur verre qui est de 20,3 %. En outre, ce rendement est équivalent à ceux atteints avec les cellules solaires au silicium polycristallin, qui, elles, sont bien plus chères.

Ces cellules solaires flexibles à couche mince et à haut rendement, qui sont applicables sur n'importe quelle suface (murs, toits, sols), devraient permettre d'abaisser rapidement et fortement le coût de production de l'électricité photovoltaïque.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

EMPA

MIT Technology Review

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top