RTFlash

Homme

Ötzi était-il cardiaque ?

L’homme des glaces, vieux de 5000 ans, était prédisposé aux maladies cardiovasculaires et souffrait peut-être déjà d’artériosclérose.

Ötzi, la momie de cet homme d'environ 45 ans, vieille de 5000 ans retrouvée en 1991 dans les montagnes entre l’Italie et l’Autriche, était génétiquement prédisposé aux maladies cardiovasculaires révèle une étude de l'université de Tübingen. Pourtant, il n’a pas été exposé aux facteurs de risques communément associés aux troubles cardiaques : surpoids, sédentarité ou déséquilibre alimentaire.

« La preuve que cette prédisposition génétique existait déjà dans la vie Ötzi est d'un intérêt énorme pour nous. Cela indique que les maladies cardiovasculaires ne sont pas principalement associées aux modes de vie modernes. Nous sommes maintenant impatients d'utiliser ces données pour nous aider à comprendre comment ces maladies se sont développées », explique l'anthropologue Albert Zink dans la revue Nature Communications.

En dehors de cette prédisposition génétique, les scientifiques ont pu identifier des traces de bactéries du genre Borrelia, responsables de la maladie de Lyme et transmises par les tiques. C’est la plus ancienne trace d’infection par cette bactérie.

Ils ont également confirmé qu’il appartenait à une lignée qui s’est éteinte ou qui est trop rare pour avoir été repérée dans la population européenne continentale. On en trouve encore des traces dans des zones géographiquement isolées et des îles comme la Sardaigne et la Corse. Il avait les yeux et les cheveux bruns, était du groupe sanguin 0 et souffrait d’intolérance au lactose, une incapacité à digérer le sucre du lait à l’âge adulte.

Sciences et Avenir

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L’ADN d’un pré-néandertalien de 300 000 ans séquencé

    L’ADN d’un pré-néandertalien de 300 000 ans séquencé

    Le site de La Sima de los Huesos, dans le Nord de l’Espagne, est un véritable gisement d’ossements pour les anthropologues. Il fait l’objet de fouilles permanentes depuis sa découverte en 1984. ...

  • Le phénomène humain !

    Edito : Le phénomène humain !

    Plus de 40 ans après la découverte du fossile de « Lucy », l’australopithèque africain vieux de 3,2 millions d’années, découvert en Ethiopie en 1974 et 14 ans après la découverte tout aussi majeure, ...

  • Dans nos gènes se cache l’ADN d’espèces humaines disparues

    Dans nos gènes se cache l’ADN d’espèces humaines disparues

    Nos ancêtres se sont hybridés avec l’Homme de Neandertal, mais aussi avec l’Homme de Denisova, ce cousin vieux de 30.000 ans découvert dans une grotte de Sibérie. Initialement, seul un os avait été ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top