RTFlash

Matière

Un nouveau matériau luminescent

Généralement, les matériaux luminescents disponibles sur le marché ont besoin d’être exposés à des rayons ultraviolets afin de stocker l’énergie qui leur est nécessaire pour briller à leur tour. Le remplacement progressif des lampes fluorescentes d’intérieur par des lampes à diodes électroluminescentes qui n’en émettent pas rend donc ce type de marquage des voies d’évacuation à l’intérieur des bâtiments inefficace.

Des chercheurs de l’Advanced Coating Technology Research Center, en collaboration avec Tateyama Kagaku Industry, ont développé un nouveau matériau luminescent qui pourrait pallier à ce problème particulièrement important dans un pays exposé à de nombreux risques naturels comme le Japon de par sa capacité à émettre de la lumière après avoir reçu le seul rayonnement de diodes électroluminescentes.

Le nouveau matériau, capable de briller deux fois plus longtemps et trois fois plus intensément que ceux existant sur le marché, a été obtenu en appliquant une solution hybride du matériau luminescent à base d’ions de terres rares et d’un composé organométallique sur une surface en PET en utilisant la méthode dite « Optical Metal Organic Decomposition method » développée par l’AIST.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Techon

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Jusqu’où la physique quantique expliquera-t-elle le monde ?

    Edito : Jusqu’où la physique quantique expliquera-t-elle le monde ?

    A la fin du XIXème siècle, la communauté scientifique, grisée par les avancées remarquables de l'électromagnétisme, avec Hertz et Maxwell et de la thermodynamique, avec Carnot, Clausius et Kelvin, ...

  • Une mémoire photonique

    Une mémoire photonique

    Des chercheurs de l’Université d’Oxford ont montré qu'il est possible d'utiliser la lumière pour stocker des données de manière permanente. Ces scientifiques travaillent ...

  • Mesurer le temps sans horloge…

    Mesurer le temps sans horloge…

    Lorsque la lumière frappe certains matériaux, elle suscite une émission d'électrons. Ce phénomène, appelé "photoémission", a été découvert en 1905 par Albert Einstein, ce qui lui a valu le Prix ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top