RTFlash

Avenir

Nanobiotix réalise une percée en immunothérapie

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement local du cancer, a présenté des données précliniques démontrant que son produit NBTXR3 amplificateur de radiothérapie, peut stimuler activement le système immunitaire afin d’attaquer les cellules tumorales.

Ces données, issues du programme préclinique en cours en immuno-oncologie, ont été présentées lors du 31ème congrès annuel de la Society for Immunotherapy of Cancer (SITC), une conférence internationale majeure d’immuno-oncologie qui s’est tenue à National Harbor dans le Maryland du 9 au 13 novembre 2016 (Paris S., Pottier A., Levy L., and Lu B. Hafnium oxide nanoparticles, a radiation enhancer for in situ cancer vaccine).

Laurent Levy, CEO de Nanobiotix, a commenté : « Ces données prometteuses montrent que le produit NBTXR3 pourrait changer la donne dans les combinaisons en immuno-oncologie. Elles ouvrent des perspectives de synergies entre NBTXR3, la radiothérapie et les immunothérapies, et offrent des opportunités de collaborations avec les industriels développant des solutions en oncologie.

Lors de cette présentation, les scientifiques de Nanobiotix et le Docteur Bo Lu, Directeur du département « Molecular Radiation Biology » au sein du département de radio-oncologie de l’Hôpital Universitaire Thomas Jefferson de Philadelphie, ont présenté des résultats qui montrent que NBTXR3 combiné à la radiothérapie déclenche, dans différentes lignées cellulaires cancéreuses, une augmentation importante de la mort cellulaire immunogénique (Immunogenic Cell Death - ICD) comparée à la radiothérapie seule, au sein de modèles radiorésistants et radiosensibles.

Dans une seconde expérience, un phénomène appelé effet abscopal a été observé (i.e. un effet provoqué par une irradiation sur des tissus hors du champ de la zone irradiée). Deux tumeurs ont été implantées dans chaque flanc d’une souris. Alors qu’une seule de ces tumeurs a été traitée avec NBTXR3 en combinaison avec la radiothérapie, les deux tumeurs ont montré une réduction de volume. Plus spécifiquement, l’étude a démontré que l’utilisation de NBTXR3 combinée à la radiothérapie a eu un impact sur le contrôle de la tumeur non-traitée et provoqué une amélioration statistiquement significative de la survie globale.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Boursorama

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top