RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

La Voie Lactée, gigantesque disque voilé vibrant comme un tambour

La Voie Lactée est un gigantesque disque gazeux voilé vibrant comme un tambour, qui tiendrait ces caractéristiques de deux autres galaxies voisines, dites Nuages de Magellan, qui provoqueraient des vagues inter-galactiques, ont expliqué des astro-physiciens.

Pour tenter de déterminer la cause du voilage de notre galaxie, observé par les scientifiques depuis un demi-siècle, Leo Blitz, professeur d'astronomie à l'université de Californie à Berkeley et d'autres astronomes, ont analysé les émissions de gaz d'hydrogène dans la zone de déformation qui s'étend sur toute la longueur du diamètre de 200.000 années-lumière du disque galactique. Ces analyses ont mis en évidence le fait que, non seulement la Voie Lactée se déformait, mais qu'elle vibrait comme une peau de tambour, a expliqué Leo Blitz, lors d'une conférence de presse en marge de la 207e conférence de l'American Astronomical Society réunie à Washington du 9 au 12 janvier. Ces vibrations suivent trois modes distincts correspondant à trois déformations différentes. La première fait ressembler la Voie Lactée à un chapeau mou avec le bord abaissé à l'avant et relevé à l'arrière. La seconde rappelle une cuvette et la troisième forme serait plutôt celle d'une selle de cheval, a-t-il précisé.

Or, il y a une étroite corrélation entre ces trois modes de vibrations et de déformations et les orbites des deux petites galaxies voisines, qui forment les Nuages de Magellan, a ajouté Leo Blitz. En s'approchant de notre galaxie, les Nuages de Magellan traversent un halo de matière dite sombre, qui entoure la Voie Lactée, y provoquent des remous, qui causent des vibrations et la déformation de notre disque galactique, ont conclu cet astrophysicien et ses deux collègues Evan Levine et Carlo Heiles. Cette matière invisible constituerait jusqu'à 90 % de la matière dans l'univers, ont rappelé ces astronomes. Jusqu'ici, l'influence des deux galaxies des Nuages de Magellan avait été écartée en raison de leur masse beaucoup plus faible que celle de la Voie Lactée, autour de laquelle elles effectuent une révolution en 1,5 milliard d'années.

Ces astronomes ont aussi indiqué que ce phénomène de voilage du disque galactique était très commun. Il a été observé dans la moitié des galaxies connues. Le soleil et la Terre, qui se trouve dans la partie intérieure de la Voie Lactée, relativement proche du centre de la galaxie où se trouve un gigantesque trou noir, ne sont pas affectés par cette déformation, ont-ils dit. Des astronomes américains ont par ailleurs annoncé la découverte d'un énorme groupe d'étoiles aux confins de la Voie Lactée. Cet amas stellaire a une masse d'environ vingt fois plus grande que celles des autres groupes d'étoiles connus dans la Voie Lactée, ont-ils expliqué lors d'une conférence de presse en marge de la 207e conférence de l'American Astronomical Society.

Berkeley

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top