RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

La relativité d'Einstein au service de la détection planétaire

Une équipe israélo-américaine du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian vient de découvrir à 2000 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Cygne, une nouvelle exoplanète baptisée Kepler-76b.

Ces scientifiques, au lieu d'utiliser les méthodes classiques des transits ou des vitesses radiales, ont cherché pour la première fois des manifestations observables, prévisibles en application de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, formulée il y a presque un siècle.

Les astrophysiciens ont notamment recherché plusieurs effets directement liés à la relativité générale et notamment la déformation et la modification de la lumière sous l'effet d'une masse importante, en l'occurrence l'étoile autour de laquelle orbite cette planète.

Concrètement, les scientifiques sont parvenus à détecter les effets relativistes prévus par Einstein et qui se manifestent par la façon dont la lumière de la planète et de l'étoile interagissent ainsi que par la modification du niveau d'énergie des photons émis.

La planète ainsi détectée est du même type que Jupiter, c'est-à-dire une planète géante et gazeuse proche de son étoile. Une année sur la planète Kepler-76-b ne dure en effet qu'un jour et demi et, comme notre lune, cette planète présente toujours la même face à son soleil.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

CFA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top