RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Espace

Une planète aux trois soleils

Le spectacle est difficilement imaginable pour un Terrien : le ciel de la nouvelle exoplanète découverte par Maciej Konacki est illuminé par trois étoiles. La principale est très proche et éblouissante, les deux autres, plus éloignées, forment une indissociable paire orange et rouge. Pour la première fois une planète a été découverte dans un système comptant trois étoiles, explique Konacki, astrophysicien au Caltech, dans la revue Nature. La formation d'une planète dans un tel système pose de nombreuses questions aux spécialistes. Les systèmes à deux ou trois étoiles sont plus nombreux dans l'univers que les systèmes simples comme le nôtre. Cependant les techniques actuelles de détection des exoplanètes sont plus difficiles à appliquer aux systèmes à plusieurs étoiles. Maciej Konacki a mis au point une nouvelle méthode avant d'observer le trio du système HD 188753 situé dans la constellation du Cygne avec le télescope Keck I de Hawaii. Il a déduit la présence d'une planète autour de l'étoile principale grâce aux effets gravitationnels de la planète sur l'étoile. Il s'agit d'une géante gazeuse qui fait le tour de son Soleil en trois jours et demi.

Ce type d'exoplanète, appelé «Jupiter chaud», est supposé se former plus loin de l'étoile, là où il fait moins chaud, à partir d'un coeur de glace, puis se rapprocher du centre du système. Cependant la présence de deux autres étoiles, qui se tournent autour tout en orbitant autour de l'étoile centrale, vient jouer les troubles fêtes. D'autres modèles de formation des géantes gazeuses restent à imaginer, selon Konacki, qui prévoit d'étudier 450 autres étoiles à la recherche de planètes aux multiples soleils.

S&A

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top