RTFlash

Espace

La planète Exo-7b, chaude cousine de la Terre

Le télescope spatial du CNES a mis la main sur la plus petite des exoplanètes jamais observées. L'annonce a été faite récemment lors du grand symposium international à Paris.

Les astronomes l'attendaient depuis les premiers pas de CoRoT dans l'Espace en 2006. Le télescope spatial du CNES vient de mettre la main sur la 1ere exoplanète de type tellurique : une sorte de « super-Terre » puisque son diamètre fait seulement 2 fois celui de notre planète.

Par ailleurs, la température de surface y est particulièrement élevée : entre 1000 et 1500°C ce qui en fait une véritable « planète-sauna. » Il faut dire que l'objet est très proche de son étoile mère Corot-Exo-7 puisqu'il met seulement 20 h pour en faire le tour contre 1 année pour la Terre autour du Soleil. Baptisée CoRoT-Exo-7b, cette nouvelle exoplanète a été accueillie avec enthousiasme par la communauté scientifique mais sans réelle surprise : « CoRoT-Exo-7b fait partie d'un groupe d'objets célestes que le télescope avait pour objectif de découvrir. CoRoT a été construit aussi dans cette optique » explique Daniel Rouan du LESIA* à l'Observatoire de Paris.

L'exoplanète est située dans la constellation de la Licorne a environ 400 années-lumière de notre système solaire. Elle a été détectée grâce à la méthode des transits en analysant les très faibles variations d'éclat de son étoile lorsqu'elle passe devant.

Les astronomes ont observé 153 passages de la planète devant son étoile pendant 5 mois, puis ont attendu un an avant d'annoncer la découverte, le temps de vérifier avec les grands télescopes terrestres qu'il s'agissait bien d'une exoplanète.

« Vous pouvez imaginer notre excitation à chaque fois qu'une nouvelle mesure arrivait » confie Alain Léger de l'Institut d'astrophysique spatiale. Sa masse qui n'est pas encore connue avec précision serait inférieure à 11 fois celle de la Terre.

Quant à sa densité, elle est encore mal déterminée : il peut s'agir d'un objet rocheux comme la Terre et couvert de lave liquide. Il peut aussi appartenir à une classe prédite de planète formées pour moitié d'eau et pour moitié de roches. Les scientifiques vont maintenant s'employer à continuer d'exploiter les données envoyées par le satellite pour mieux connaître la structure de CoRoT-Exo-7b, cousine de notre Terre.

SG

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Vie et Cosmos : le lien se dévoile…

    Edito : Vie et Cosmos : le lien se dévoile…

    Je reviens cette semaine sur deux questions qui se rejoignent et que j’ai abordées régulièrement dans notre lettre, car elles sont à la fois essentielles et passionnantes : peut-il y avoir de la vie ...

  • Pourquoi l'Univers se réchauffe-t-il ?

    Pourquoi l'Univers se réchauffe-t-il ?

    Des astrophysiciens de l’Université d’État de l’Ohio ont exploré l’histoire thermique de l’Univers, au cours des derniers 10 milliards d’années — pour rappel, l’Univers est âgé d’environ 13,8 ...

  • Le déroulement du « Big bang » confirmé en laboratoire

    Le déroulement du « Big bang » confirmé en laboratoire

    Des chercheurs du Helmholtz-Zentrum Dresden-Rossendorf de Dresde (Allemagne) ont réussi à recréer les conditions régnantes 2 à 3 minutes après le Big bang, et confirmé un phénomène jamais observé ...

Recommander cet article :

back-to-top