RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Une nouvelle source de lumière voit le jour

Avec du temps et beaucoup de créativité, Jan Klärs, Julian Schmitt, Frank Vewinger et le Professeur Martin Weitz, de l'université de Bonn sont parvenus à créer une espèce de "superphoton". Une nouvelle lumière en somme, selon leur étude publiée dans la revue Nature. Les physiciens pensaient que cela était impossible mais ils ont réussi à fabriquer un "condensat de Bose-Einstein" avec des photons. Ils se forment lorsque certaines particules se refroidissent. Une manipulation délicate car les photons ont tendance à disparaître lorsqu'on les refroidit.

Le principe consiste à utiliser des miroirs sur lesquels sont projetés des faisceaux lumineux. Les photons qui les composent entrent en collision avec des molécules de colorant dissoutes qui, peu à peu finissent par refroidir la lumière. Les photons atteignent ainsi une température identique à celle de la pièce où ils se trouvent sans qu'il y ait de déperdition énergétique.

Les physiciens ont alors augmenté le nombre de photons en stimulant au laser. C'est comme ça qu'une phénoménale concentration de corpuscules lumineux est apparue, une sorte de "superphoton". Proche du laser, ce condensat offre la particularité de pouvoir produire des ondes courtes (comme les UV), chose impossible avec un laser classique.

Ce nouveau laser offre tout un éventail de possibilités. Les puces informatiques, par exemple, sont taillées au laser. Si la longueur est très courte, la gravure sera plus fine. Théoriquement, il deviendrait même possible de placer sur la même surface de silicium (base des puces électroniques) des circuits encore plus complexe. Cela donnerait alors naissance à des puces high-tech d'une nouvelle génération.

MS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top