RTFlash

Matière

Hydrogène : des piles à combustible bientôt testées pour chauffer des logements

Dans le cadre du plan hydrogène annoncé par le gouvernement en juin dernier, cinquante piles à combustible alimentées au gaz naturel vont bientôt être installées dans des logements et des petites entreprises pour produire de la chaleur et de l’électricité.

Le projet, piloté par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et le distributeur de gaz GRDF, doit permettre de tester en France cette technologie, déjà bien développée au Japon et émergente en Allemagne, à partir de la fin de l’année. Les deux partenaires sont actuellement en train de choisir les lieux où seront installées ces piles à combustibles (PAC), qui alimenteront des chaudières collectives dans des immeubles neufs d’habitations, des logements de particuliers ou des petites entreprises, a précisé GRDF.

Alimentées au gaz, ces PAC, fournies par l’allemand Viessmann, vont produire de l’hydrogène pour générer ensuite de l’électricité, tandis que la chaleur dégagée par le processus chauffera le bâtiment et assurera la production d’eau chaude. “La pile à combustible répond particulièrement à l’évolution des besoins énergétiques des bâtiments, grâce notamment à son très bon rendement électrique”, expliquent GRDF et l’Ademe dans un communiqué conjoint.

Grâce à cette production d’électricité, “le rendement énergétique atteint 140 à 150 %, contre 100 à 105 % pour une chaudière à condensation classique”, détaille à l’AFP Nicolas Doré, du service Bâtiment de l’Ademe. Cette expérimentation doit durer trois ans et a pour but notamment d’accompagner l’intégration de cette technologie sur le marché français, de confirmer ses performances environnementales et de sensibiliser le grand public.

L’intérêt environnemental sera d’autant plus important sur le moyen et long terme, lorsque le gaz utilisé pourra progressivement venir d’énergies renouvelables (méthanisation, etc.). “En raison de sa grande efficacité et de sa capacité à produire localement de l’électricité au plus proche des besoins du consommateur, cette solution tirera parti de l’arrivée du biométhane dans le paysage énergétique”, souligne Alain Mille, directeur de la direction développement de GRDF,

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Le Monde de l'Energie

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top