RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Hydrogène et réseau électrique intelligent : une association gagnante pour 2030 !

Une étude réalisée fin 2012 par deux chercheurs américains, Willett Kempton (université du Delaware) et Cory Budischak (Delaware Technical Community College), montre que la combinaison d'énergies renouvelables et du stockage de l'hydrogène pourrait sans difficultés majeures alimenter, à l'horizon 2030, un réseau électrique important à un coût comparable au coût actuel.

Kempton et Budischak ont conçu un modèle informatique fondé sur un approvisionnement en énergies solaire et éolienne et le stockage de l'hydrogène qui répond à la demande d'un cinquième du réseau américain.

L'étude précise qu'un gigawatt de puissance installée correspond à environ 200 grosses éoliennes ou encore à 250.000 panneaux solaires photovoltaïques.

Selon ces recherches, la fiabilité et la stabilité de ce système de production énergétique est atteint en élargissant la zone géographique de production d'énergie renouvelable, en utilisant diverses sources d'énergie et en plusieurs systèmes de stockage pour assurer un « lissage » des pics de production et faire face aux pics de demande quand la production est insuffisante.

Pendant les heures où il n'y aurait pas assez d'électricité renouvelable pour répondre aux besoins de puissance, le modèle a des capacités de stockage et, dans les rares heures sans électricité renouvelable ou énergie stockée, il serait fait appel exceptionnellement aux combustibles fossiles.

Le résultat contredit "l'idée reçue selon laquelle les énergies renouvelables sont peu fiables et chères", affirme Willett Kempton.

"En utilisant l'hydrogène pour le stockage, dit Cory Budischak, nous pouvons par exemple faire fonctionner un système électrique qui répond à une demande de 72 gigawatts pendant 99,9 % du temps, avec 17 gigawatts d'énergie solaire, 68 gigawatts d'énergie éolienne offshore et 115 gigawatts d'énergie éolienne terrestre."

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Daily

GDN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top