RTFlash

Le contrôle du fonctionnement moléculaire ouvre la voie vers les nanomachines

Des chercheurs du CNRS ont découvert le moyen de contrôler les mouvements d'une molécule individuelle. Pour cela, ils ont utilisé une pointe métallique, pour exciter divers endroits de la molécule (correspondant à divers états électroniques) avec une précision spatiale de l'ordre de 10 picomètres, soit 100 fois moins que la taille de la molécule. Jusqu'à présent, le contrôle électronique n'était accessible que sur une grande quantité de molécules. Avec ce travail, publié dans la revue Science du 13 mai, les chercheurs sont désormais capables de contrôler une molécule unique et d'en faire une machine moléculaire, dont on peut sélectionner les actions en fonction des états électroniques excités. Ce type de nanomachine multitâche est appelé à jouer un rôle important dans l'électronique moléculaire de demain.

Les chimistes savent synthétiser des molécules machines extrêmement sophistiquées qui n'existent pas dans la nature. Mais jusqu'à présent, on ne savait pas contrôler leur fonctionnement avec précision. C'est désormais chose faite : au Laboratoire de photophysique moléculaire du CNRS à Orsay, les chercheurs ont réussi à déclencher divers mouvements d'une même machine moléculaire, avec un microscope à effet tunnel. Ce principe de fonctionnement, l'excitation des états électroniques localisés à l'intérieur de la molécule en utilisant la précision spatiale picométrique de la pointe d'un microscope à effet tunnel, est fondamentalement nouveau. Il peut s'appliquer à d'autres types de nanomachines, telles les picosources de photons, en projet au Laboratoire de photophysique moléculaire d'Orsay : il s'agit de nanocristaux émetteurs de photons, dont l'émission serait commandée à l'aide de nanofils conducteurs. De même, les nanocalculateurs (une molécule reliée à plusieurs nanofils), en projet au Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales du CNRS à Toulouse, pourraient exécuter divers calculs logiques.

CNRS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Toyota prépare l'invasion des foyers par des robots

    Toyota prépare l'invasion des foyers par des robots

    Le Toyota Research Institute travaille à la conception de robots domestiques pour effectuer différentes tâches ménagères à la place des seniors dans les foyers. Et pour développer ces robots ...

  • Vers l’impression 3D en continu

    Vers l’impression 3D en continu

     La famille des procédés de fabrication additive est déjà extrêmement fournie : frittage laser à partir de poudres polymères (SLS), métalliques ou céramiques, polymérisation d’un gel polymère, dépôt ...

  • Des robots intelligents font leur entrée dans les entrepôts

    Des robots intelligents font leur entrée dans les entrepôts

    Les robots sont déjà très présents dans les entrepôts à travers le monde, accomplissant des tâches simples et répétitives autrefois assurées par des êtres humains. Mais le nouveau robot de ...

Recommander cet article :

back-to-top