RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Le captage du CO2 pourrait permettre la production massive d'hydrogène

Parmi l'éventail de mesures qu'il sera nécessaire de mettre en oeuvre pour stabiliser les émissions mondiales de gaz à effet de serre comme les économies d'énergies, les transports alternatifs ou les énergies renouvelables, la solution du captage et du stockage du CO2 (CCS) prend une place de plus en plus prégnante. En 2005, le Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) y a consacré un rapport spécifique à l'intention des décideurs. Ce rapport a donné un nouveau souffle à la recherche dans ce domaine et aujourd'hui, les sites pilotes se multiplient et les chercheurs estiment que cette technologie pourra être déployée industriellement à partir de 2020.

En effet, depuis deux ans des avancées notables ont été réalisées sur le plan technologique et industriel notamment sur le captage du CO2, étape la plus coûteuse de la chaîne technologique. Trois modes de captage existent mais ils sont à des stades de développement différents. Le premier mode consiste à capter le CO2 dans les fumées de combustion grâce à un solvant chimique qui est ensuite régénéré par distillation. Une autre option, plus adaptée aux nouvelles installations industrielles consiste à réaliser la combustion en présence d'oxygène à la place de l'air ce qui permet d'obtenir des fumées plus concentrées en CO2 qu'on peut alors séparer à moindre coût.

Enfin, le captage du CO2 peut également être associé à la fabrication d'hydrogène. Au lieu de brûler directement le combustible fossile, celui-ci est converti en gaz de synthèse duquel on extrait de l'hydrogène pour la production d'électricité et du CO2. Cette voie cristallise de nombreux espoirs car elle permettrait un déploiement à grande échelle de la technologie de l'hydrogène. Le programme européen Hypogen y est dédié et vise à développer un démonstrateur d'ici à 2014.

AE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top