RTFlash

Matière

Une batterie redox pour stocker l'électricité propre à grande échelle

On le sait, le stockage efficace, à grande échelle, pour un coût raisonnable de l’énergie produite par des éoliennes et des panneaux solaires représente encore un sérieux obstacle au développement des énergies vertes.

Mais cette situation va sans doute changer : Kemwatt a présenté le premier prototype industriel de batterie, baptisé « Redox Flow ». C’est la première batterie organique non corrosive de dimension industrielle. Elle a nécessité deux années de développement et ouvre la voie à des solutions de stockage simples, fiables, peu coûteuses et durables.

Cette innovation apporte donc une réponse majeure pour l’expansion des énergies renouvelables qui butaient jusqu’alors sur cette impossibilité de stockage de l’énergie. A terme, cela pourrait permettre d’électrifier des micro-réseaux, comme des villages africains non électrifiés mais très ensoleillés. 10KWh ainsi stockés correspondent à la consommation d’une lampe allumée pendant 10 jours sans interruption.

En plus d’être innovante technologiquement, la batterie développée par Kemwatt est une solution durable. Stocker et restituer de grandes quantités d’énergie plus proprement est en effet le défi des énergies renouvelables, particulièrement aujourd’hui où elles deviennent compétitives face aux énergies fossiles et nucléaires. La batterie « Redox Flow » apporte une solution majeure en stockant proprement de nombreuses heures de production d’énergie.

En général, le stockage dans ce type de batterie se fait de manière chimique, avec des matières corrosives baignant en milieu acide, générateur de fuites mettant à mal la fiabilité du système, sa durée de vie, sa sécurité et l’environnement. Mais là où la batterie Redox Flow Organique innove, c’est qu’elle résout ce problème grâce à une chimie basique, c’est dire neutre et non-corrosive, utilisant des molécules naturelles, avec des électrolytes biodégradables et recyclables, permettant des applications à grande échelle, qu’elles soient industrielles ou non.

Et selon François Huber, le président de Kemwatt, ces systèmes « apporteront une solution énergétique propre et moderne à plus d’un milliard de personnes qui n’ont pas accès à l’électricité ». Avec sa technologie brevetée, Kemwatt vise le marché mondial du stockage stationnaire de l’énergie. Kemwatt a reçu plusieurs récompenses dont le 1er prix mondial de l’innovation dans la catégorie stockage d’Energie, le 6 avril dernier. L’entreprise devrait déployer commercialement son offre sur à partir de 2019.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

RCF

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top