RTFlash

Avenir

Des nano-robots pour remplacer les stents et l’angioplastie ?

Des équipes spécialisées dans la robotique de Corée du Sud, de Suisse et des Etats-Unis (Université de Drexel), ont mis au point de minuscules robots nageurs qui se présentent sous la forme de plusieurs perles d’oxyde de fer, liées entre elles par des liaisons chimiques et une force magnétique. D’une taille de l’ordre d’un nanomètre, cette chaîne peut circuler aisément dans le système vasculaire. « Les billes sont mises en mouvement par un champ magnétique externe », indique l’Université de Drexel dans un communiqué.

Pour concevoir ces nano-robots, les chercheurs se sont inspirés de la bactérie Borrelia burgdorferi responsable de la maladie de Lyme. « Les microswimmers sont composés de billes biodégradables inorganiques permettant d’éviter une réaction immunitaire. Nous pouvons par ailleurs ajuster leur taille » précise encore MinJun Kim professeur à l’Université de Drexel.

Ces nano robots pourraient être utilisés pour la désobstruction artérielle. L’équipe de Bradley Nelson de l’Institut de technologie de Zurich, pionnier dans le domaine de la microchirurgie; développe actuellement une minuscule sonde qui pourrait être amenée directement sur une obstruction artérielle par les nano robots, eux-mêmes introduits dans l’organisme par un cathéter et guidés par un champ magnétique.

Les microswimmers auront également la capacité d’administrer les anticoagulants nécessaires dans la zone concernée après la désobstruction. Cette procédure pourrait compléter (voire remplacer ?) les actuels stents et l'angioplastie, estiment (avec un peu d'optimisme) les chercheurs à l’origine de ces travaux. 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JPR

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • MACH 4, le premier système de pharmacie robot

    MACH 4, le premier système de pharmacie robot

    Le Docteur Hanan Mohamed Al Kuwari, ministre de la Santé publique du Qatar, a inauguré le 16 avril dernier MACH 4 Omnicell à l’hôpital général Hamad. Il s’agit d’un nouveau système robotique destiné ...

  • Cancer de la prostate : un robot automatisé

    Cancer de la prostate : un robot automatisé

    Avec dix mille décès par an en France, le cancer de la prostate est le quatrième cancer le plus meurtrier et touche un homme sur six entre 60 et 79 ans. En parallèle de la prostatectomie ...

  • Un robot médical qui s'avale comme une capsule

    Un robot médical qui s'avale comme une capsule

    Des chercheurs du MIT ont mis au point un micro robot qui, une fois ingéré par le patient, se déploie et permet de réaliser une opération chirurgicale. Ces scientifiques ont pour le moment testé ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top