RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Nouvelle méthode d’enregistrement photomagnétique ultrarapide

Une équipe de scientifiques du département de Physique de l’Université de Bialystok, en collaboration avec une équipe de l’Université de Nimègue (Pays-Bas), a découvert une nouvelle méthode de sauvegarde de l’information. Cette découverte pourrait être à la source d’une avancée majeure dans le domaine du stockage par bandes magnétiques.

Cette méthode d’enregistrement photomagnétique, dans une couche transparente diélectrique, s’effectue à l’aide d’une pulsation laser d’une durée d’une femtoseconde (10-15 s). La modification de la polarisation linéaire de l’impulsion laser permet de modifier la magnétisation de la bande. L’enregistrement d’un « 0 » ou d’un « 1 » est ainsi reproductible et réversible.

L’enregistrement, en plus d’être environ mille fois plus rapide que la norme actuelle, s’accompagne uniquement d’une faible création de chaleur. Il nécessite une consommation réduite en électricité : environ un milliard de fois moins par enregistrement d’un bit qu’avec un disque dur classique. La bande d’enregistrement est un fin film de grenat d’yttrium et de fer dopé avec du cobalt (YIG :CO).

Cette équipe de scientifiques polono-hollandaise est maintenant en train de candidater à une bourse européenne pour pouvoir développer d’ici 5 ans un prototype qui utilisera cette technologie très prometteuse d’enregistrement ultra-rapide.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science & Scholarship in Poland

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top