RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La capture du CO2 économiquement viable en 2030

Les quotas de carbone alloués aux entreprises devront être mis aux enchères, pour que puissent se développer rapidement la capture et le stockage du carbone (CCS). Selon un rapport du cabinet McKinsey & Company, la technologie de capture et séquestration du carbone ne sera économiquement viable qu'en 2030. Jusqu'à cette date, le rapport prévoit que la CCS coûtera entre 60 et 90 euros par tonne aux industries. Ce chiffre devrait atteindre les 30 à 45 ?/t à partir de 2030, date à laquelle la technologie pourrait être plus efficace. Soit l'équivalent de l'achat d'une tonne de carbone à cette date, prévoit le cabinet.

L'eurodéputé britannique Chris Davies (Alliance des libéraux et démocrates pour l'Europe), rapporteur de la directive européenne sur le stockage géologique du CO2, évalue le soutien public aux industriels pour développer la CCS en 7 ans à 10 milliards d'euros. La "viabilité économique" et donc le coût du captage et du stockage du carbone n'a de sens que dans la comparaison économique avec, d'une part, le coût d'achat d'un quota carbone (aux enchères ou sur le marché européen des quotas) et, d'autre part, le coût de technologies de dépollution en "bout de chaîne" permettant de réduire les émissions de CO2. C'est bien dans cet arbitrage stratégique et économique que se trouvent les entreprises soumises aux obligations.

JDE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top