RTFlash

Avenir

Les militaires s'attachent à leurs robots de combat !

Aujourd'hui, on estime que l'armée américaine possède environ 7000 drones et 12 000 robots terrestres. Les robots de combat ou d'assistance devraient représenter un tiers des effectifs militaires aux États-Unis d’ici 2020.

En seulement quelques années, l'utilisation des robots s'est imposée sur les champs de bataille mais également en matière de reconnaissance et de soutien logistique.

Selon une enquête réalisée par la psychologue Julie Carpenter auprès de 23 soldats américains utilisant régulièrement des robots pour les assister, il semblerait qu'un véritable lien affectif s'installe assez rapidement entre ces machines et leurs maîtres humains.

Bien que ces soldats soient tout à fait conscients du fait que les robots qu'ils utilisent ne sont que des machines perfectionnées et programmées, ils en prennent grand soin et se comportent avec eux un peu comme avec leurs animaux domestiques.

Selon cette étude, on pourrait même parler d'un véritable sentiment empathique vis-à-vis de ces robots. Ces conclusions, bien qu'elle ne soient guère étonnantes, suscitent tout de même quelques interrogations, voire quelques inquiétudes au sein de l'armée américaine. En effet, comme le souligne Julie Carpenter, "les robots militaires devenant de plus en plus perfectionnés et humanisés, il y a fort à parier que des liens affectifs réels puissent s'instaurer entre ceux-ci et les soldats qui les utiliseront. Le problème est que ce facteur d'attachement émotionnel risque de modifier de manière inattendue certaines prises de décisions sur le champ de bataille. Il va donc falloir apprendre à comprendre le type de relation qui peut s'instaurer entre les militaires humains et leurs homologues robots."

“Ils disent qu’ils sont en colère lorsqu'un robot est désactivé parce qu’il s’agit d’un outil important, mais ils ajoutent souvent ‘pauvre petit’ ou disent qu’ils ont organisé un enterrement pour lui”, affirme Julie. "Vous les sentez attachés à quelque chose, cela affectera leur prise de décision”, prévient-elle.

L’affection des soldats envers leurs robots pourrait grandir. Car si pour l’instant, ces machines ne ressemblent à rien d’humain, l’armée américaine envisage de les doter d’une apparence plus humaine ou animale.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

University of Washington

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top