RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le Wi-Fi accélère en mode « n »

La valeur minimale du débit réel que devraient offrir les réseaux sans-fil 802.11 en 2006 atteindra 100 Mbit/s : voici l'objectif de la future norme IEEE 802.11n, qui ambitionne de battre le record théorique de 54 Mbit/s (20 Mbit/s en pratique) du 802.11a (5 GHz) et du 802.11g (2,4 GHz). Cette avancée passera par la mise en oeuvre de la technologie MiMo(Multiple Input Multiple Out) qui consiste à associer plusieurs antennes, en émission et en réception, et à tirer parti des réflexions du signal radio sur les murs et les plafonds, souvent considérés comme perturbateurs.

Cette technologie permet d'augmenter considérablement dans une même bande de fréquences le débit et la couverture du réseau. Trois constructeurs ont annoncé des équipements utilisant MiMo sur la base du 802.11g à 2,4 GHz : Lynksys, avec un routeur sans fil à trois antennes, Belkin avec un routeur pré-N à trois antennes et D-Link avec un point d'accès Wi-Fi à deux antennes. Tous ont lancé des PC-Card multiantennes pour la réception. Difficile de savoir quel est le gain véritable en débit et en couverture. Chez Lynksys, on prétend multiplier le débit par 8 et la portée par 3, le débit réel étant supérieur à 100 Mbit/s. Chez Belkin, on parle respectivement d'un rapport de 6 et de 8, avec une portée flirtant avec les 150 m. Chez D-Link, on assure que, lors d'un test, le débit réel est passé de 18 à 52,8 Mbit/s.

DI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top