RTFlash

Volvo prépare la voiture qui évite les embouteillages…

En partenariat avec l’équipementier Inrix, Volvo a présenté, à l'occasion du Salon de l’automobile de Los Angeles, sa première génération de fonctionnalités semi-autonomes. Baptisé "Time Machine" (machine à voyager dans le temps), ce programme vise à "Faire économiser beaucoup de temps aux conducteurs", selon Anders Tylman-Mikiewicz, responsables du centre des concepts de chez Volvo.

Inrix fournit des informations de circulation en temps réel qui prennent en compte les accidents et peuvent constamment réajuster l’heure d’arrivée estimée et prévoir l’évolution des difficultés routières et autres embouteillages. Ces données proviennent de capteurs et de systèmes d’avertissement des voitures connectées circulant sur les mêmes routes et couvrent ainsi tous les types de voies de 42 pays du monde. Volvo a précisé qu’il allait intégrer ces données dans son propre système embarqué, Sensus Connect.

"L’ajout d’Inrix Traffic à Sensus Connect est la prochaine étape qui permettra de fournir aux conducteurs des services utiles à leur vie quotidienne à bord de leur voiture", a expliqué Fredrik Marthinsson, responsable des services de navigation connectée chez Volvo. "Le flot d’informations dynamiques en temps réel permettra aux conducteurs des Volvo de trouver l’itinéraire le plus rapide avec des estimations précises de temps d’arrivée à leur destination". Ce nouveau service est à présent proposé à bord des Volvo XC90 et va progressivement être étendu aux autres modèles du constructeur suédois.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PR Newswire

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Jimnondispo

    3/12/2015

    C'est une BMW sur la photo !

  • Jack Teste-Sert

    27/05/2016

    Cela devrait être obligatoire en tout GPS !

    D'autre part, avec l'accroissement faramineux du nombre de véhicules prévus pour les années à venir, il devient inadmissible que les pouvoirs ne poussent pas... à fond les industriels vers la voiture partagé, autonome et propre...!

    Les gains de TVA pétroliers ne justifient pas de tels laxismes perdurant depuis des décennies..., quand ce n'était pas de plus au travers d'énormes subventions versées aux industries "pête-rôles-y-errent", dont on se demande vraiment où se trouverait la réelle logique financière et industrielle, sinon au travers d'énormes collusions d'intérêts "partis-culent-y-est" occultés... !§!

  • back-to-top