RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vingt-quatre satellites contre les excès de vitesse

Plutôt que de multiplier les contraventions pour excès de vitesse, pourquoi ne pas prendre le problème à la source en bridant les voitures ? Reprenant cette idée, la Sécurité routière expérimentera en 2004, dans les Yvelines et les Hauts-de-Seine, Lavia (Limitateur s'adaptant à la vitesse autorisée). Contrairement à un simple régulateur manuel, Lavia gère la vitesse du véhicule sans intervention du conducteur :en s'appuyant sur le GPS et sa constellation de 24 satellites, il obtient la position exacte du véhicule. L'ordinateur de bord la compare alors avec les cartes routières en mémoire et détermine la vitesse maximale autorisée selon le type de voie empruntée (agglomération, route nationale, autoroute, etc.). En cas d'excès, deux possibilités seront testées l'une après l'autre. Dans un premier temps, en mode « informatif » , un voyant clignotera sur le tableau de bord, mais le conducteur pourra toujours accélérer. En mode « actif » , la pédale d'accélérateur deviendra tout simplement inefficace dès que la vitesse réglementaire sera atteinte. Néanmoins, en cas de problème, le conducteur pourra reprendre la main et accélérer momentanément en appuyant rapidement et à fond sur la pédale. Cette phase de test durera huit semaines. Elle concernera cent conducteurs et une flotte de 20 véhicules développés pour l'occasion par PSA et Renault. Les résultats de cette expérimentation ne seront pas publiés avant 2005. Les amendes et les radars ont encore de beaux jours devant eux.

OINet : http://www.01net.com/article/220445.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top