RTFlash

Vers des nanotubes de carbone bon marché

Les sociétés japonaises Toray Industries et Misubishi annoncent avoir chacune conçu une technologie peu coûteuse de production de nanotubes de carbones. Ces fameux nanotubes sont considérés comme parmi les matériaux les plus prometteurs pour les nanotechnologies (voir I&T n°833, ou notre dossier). Leur champ d'application s'étend en effet du stockage d'hydrogène pour piles à combustibles, au renforcement de matériaux composites, sans oublier la dissipation de charges électrostatiques. Les deux compagnies ambitionnent de produire massivement des nanotubes de carbones d'ici 2004, à raison de plusieurs kilos par jour. Elles se positionnent dès lors sur le créneau d'un autre nippon, Showa Denko, mais aussi du français Nanoledge et de la société américaine Carbon Nanotechnologies Inc (qui produisent de l'ordre de quelques grammes/heure). Toray, fabricant de fibres synthétiques, compte produire des nanotubes de 1 à 3 nm de diamètre selon un procédé de déposition chimique en phase vapeur (CVD) en présence d'un catalyseur solide. De son côté, Mitsubishi Chemical exploite une méthode derivée de la fabrication de fibres de carbone. Sa production de masse sera lancée dans des installations de production analogues à des filatures. Mitsubishi Rayon, producteur de fibre de carbone, pourrait se joindre au projet quand la phase de production en masse sera atteinte. Reste que la course à la réduction n'est pas sans risque, car elle peut se faire au détriment de la qualité. Or, produire beaucoup de nanotubes de faible pureté n'est pas très rentable. On rappelle à ce titre que le record de pureté des nanotubes de carbone est... français : il est détenu par l'équipe de Philippe Serp à l'Ensiacet (à Toulouse) dont le prototype synthétise 20 à 25 g de nanotubes par heure à 97 % de pureté.

Industries&Techniques :

http://www.industrie-technologies.com/article/page_article.cfm?

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un robot volant avec de vraies plumes

    Un robot volant avec de vraies plumes

    Depuis les débuts de l'aviation, les inventeurs se creusent la tête pour créer des machines qui voleraient aussi agilement, rapidement et gracieusement que des oiseaux. Des chercheurs de ...

  • Un robot doté du sens du toucher

    Un robot doté du sens du toucher

    Des chercheurs du MIT ont développé une “pince molle“, baptisée Origami Robot Gripper, qui pourrait conférer aux robots la sensation du toucher et d’une meilleure conscience de l’espace. Les équipes ...

  • Le robot-chien Spot fait son entrée sur les chantiers de travaux publics

    Le robot-chien Spot fait son entrée sur les chantiers de travaux publics

    Spot, le robot quadrupède de Boston Dynamics, travaille depuis vendredi sur le chantier de construction de la Place Ville Marie, à Montréal. Il s’agit de la première fois que ce robot, qui a fait ...

Recommander cet article :

back-to-top