RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La Twizy électrique de Renault bientôt en libre-service

Dès le 21 juin, le constructeur va tester, avec ses nouveaux quadricycles électriques, une solution originale d'auto-partage au sein de la Communauté d'agglomérations de Saint-Quentin-en-Yvelines. En septembre, le service sera ouvert au public.

Renault s’apprête à tester un service de "mobilité durable accessible à tous", le "Twizy Way by Renault" - selon le jargon anglophone "acculturé" qu'affectionnnent les constructeurs français !  Dès le 21 juin, Renault va apporter, avec ses nouveaux quadricycles électriques, une solution originale d’auto-partage au sein de la Communauté d’agglomérations de Saint-Quentin-en-Yvelines, en région parisienne. En clair, dans un premier temps, 50 Renault Twizy vont sillonner la communauté avec près de 200 testeurs recrutés, qui profiteront d’un libre service d’auto-partage disponible avec ou sans réservation, pour des trajets urbains et périurbains.

Pour l'instant, "Twizy Way by Renault" se veut un service privé d’intérêt général, dont l’exploitation (entretien, recharge des véhicules…) est à la charge de Renault. Les communes du périmètre d'expérimentation initial (Montigny-le-Bretonneux, Guyancourt, Voisins-le-Bretonneux, une partie de Trappes) accordent les autorisations d'utilisation du domaine public et, avec la Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, participent à la promotion du service.

  • Vrai lancement au public en septembre

Mais, le vrai lancement interviendra en septembre prochain, avec l’ouverture au grand public du "Twizy Way by Renault". L’utilisateur, qui doit se procurer un badge d'accès, "prend la Twizy la plus proche, l’utilise le temps qu’il souhaite et, dès qu’il n’en a plus besoin, la gare sur n’importe quelle place de parking public de la zone de test", affirme le constructeur. Une application smartphone ou Internet indique à l'amateur intéressé les véhicules disponibles et où ils se trouvent. Le consommateur peut alors en bloquer un. Il a 15 minutes pour le trouver.

La durée d'utilisation est libre dans le temps. Heureusement, par géolocalisation, Renault surveille l'autonomie restante et vient apporter une autre Twizy  au cas où la batterie se viderait dangereusement... "On paye à la minute", explique Renault sans donner le tarif. Mais les places de parking sont gratuites. Le "système pourra être étendu à d'autres communautés, même à l'étranger, dès 2013".

La Tribune

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Jacques Tesseire

    4/10/2012

    J'ai soumis au Sénat l'idée, pour les régions montagneuses et denses (comme la région PACA vers Nice,Vence, Cannes..., etc), surchargées d'embouteillages, de pollution et de bruit, l'association :

    - de notre technologie POMA des "oeufs" filaires aériens en télécabines, au départ des gares côtières ou de vallées, idéale, pour les touristes voulant le calme et la vue, les travailleurs stressés et pressés...;

    - d'avec les voitures électriques "captives" en libre-service en bout de ligne et aux gares de chemin de fer.

    Soutenez 'cop-pieux-se-ment' cette idée PROPRE et lumineuse nous libérant des véhicules trop lourds avec une seule personne sur de longs trajets... qui ferait enfin du travail français en masse pour les 'francs-chais' !

    Et..., vive la 2CV au méthane (à végétaux forestiers issus de terrasses à talus arborés à croissance plus rapide)... pour rejoindre aussi nos campagnes "perdues" fraîches et sans canicules !!!

  • back-to-top